RCA: espionnage, complot et atteinte à la sécurité de l’Etat, des faits reprochés au mercenaire français en détention

0
247
Le mercenaire français arrêté à Bangui, Juan Rémy Quignolot

Par Prince Wilfrid NZAPAOKO

Bangui 9 juin 2021—(Ndjoni Sango) : Un mercenaire français du nom Juan Rémy Quignolot a été arrêté début mai dernier à Bangui par la police centrafricaine. Le mercredi 9 juin, le procureur général  près la Cour d’appel de Bangui, Eric Didier Tambo, a rapporté que le Français arrêté en possession d’armes de guerre est accusé d’espionnage, de complot et d’atteinte à la sécurité de l’Etat.

Ce mercenaire français, nommé Juan Rémy Quignolot, a été interpellé le 10 mai à Bangui. L’homme était en possession d’un grand nombre de munitions et d’armes. Il y a eu de la suspicion de ses liens avec des groupes armés en République centrafricaine, conduisant ainsi à son arrestation.

Aujourd’hui dans le filet de la justice centrafricaine, cet homme qui se fait passer pour un journaliste français encourt «des travaux forcés à perpétuité» souligne le magistrat.

Le procureur général Eric Didier Tambo a également ajouté: « Les chefs d’accusation sont espionnage, détention illégale d’armes de guerre et de chasse, association de malfaiteurs, atteinte à la sécurité intérieure de l’État et complot ».

Rappelons également que, immédiatement après l’arrestation de Juan Rémy Quignolot, la France a condamné une « instrumentalisation manifeste […] par le biais de réseaux de désinformation liés à la promotion d’intérêts bien identifiés qui sont habitués à viser la présence et l’action de la France en République centrafricaine ».

Paris a tenté sans cesse de faire la pression sur les autorités de Bangui afin d’obtenir son extradition vers la France. L’homme doit purger sa peine dans les prisons de Bangui.

Dossier à suivre.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires