RCA: l’ONG Avenir en Marche organise avec Oxfam une rencontre d’échanges sur la citoyenneté

0
32
échanges débat sur la citoyenneté sur l'initiaitve de l'ONG Avenir en Marche avec l'appui de l'Oxfam @crédit photo Marly Pala

Par Marly Pala                                                        

Bangui 18 juin 2021—(Ndjoni Sango) : Dans le but de sensibiliser la population centrafricaine sur la citoyenneté, l’organisation non gouvernementale Avenir en Marche en partenariat avec Oxfam, Bio force et l’Union Européenne, organise un café citoyen sur le rôle des femmes et jeunes dans la participation citoyenne et l’éducation civique. Cette rencontre d’échanges a eu lieu, le vendredi 18 juin dans la salle de réunion du Centre Catholique Universitaire à Bangui.

La République centrafricaine est composée majoritairement de jeunes, parmi lesquels, on trouve des intellectuels et des non-instruits, mais qui sont tous des citoyens égaux en ce qui concerne les droits et devoirs. Et la question la plus importante qu’il faut soulever est la citoyenneté. Car beaucoup en parlent sans pour autant connaître le sens de ce concept.

C’est dans cet ordre d’idées que l’organisation nationale Avenir en Marche, appuyée par ces partenaires traditionnels, a organisé un rendez-vous d’échanges pour sensibiliser les femmes et jeunes sur cette notion.

Selon Félicité KO, coordonnatrice de l’ONG Avenir en Marche, cette rencontre vise à apprendre aux participants, l’importance de la citoyenneté afin qu’ils puissent changer de mentalité : « Tout d’abord, c’est une réjouissance pour moi de voir beaucoup de personnes, s’intéresser à ce débat. Notre objectif est d’apprendre à ces participants, l’importance de la citoyenneté, comment aimer son pays, et de les amener à changer de mentalité par rapport à tout ce que nous avons vécu dans notre pays. Et ceci est une réussite, grâce à l’appui de nos partenaires comme Oxfam, Bio force et l’union Européenne avec le Fonds Békou, pour pouvoir aider ces jeunes à comprendre beaucoup de choses dans notre pays. En réponse, nous voulons que nos jeunes et enfants puissent comprendre l’importance de ce concept pour qu’à leur tour aussi, ils puissent contribuer au développement du pays. Nous sommes aujourd’hui à Bangui et nous comptons vulgariser cela dans toute la République centrafricaine, et cela dépend de la main forte de nos partenaires traditionnels », a-t-elle indiqué.

Pour Edwige Natacha Siolo, assistante bonne gouvernance à la coordination d’Oxfam, cette organisation internationale est présente pour appuyer des pareilles initiatives : « Nous sommes motivés de voir comment est-ce que les OSC que nous soutenions, fonctionnent et comment ils travaillent auprès de ces jeunes pour leur éducation. Mais aussi de voir quelle capacité ils ont pour également attirer d’autres partenaires à leur venir en appui. Je pense que l’initiative que l’ONG Avenir en Marche avait prise, va vraiment profiter positivement à ces jeunes, qui, à l’avenir, feront mieux pour leur pays », a-t-elle lancé.

Cette rencontre d’échanges a été organisée au moment où bon nombre de Centrafricains ont perdu la notion de la citoyenneté et de l’éducation civique, alors que ces concepts sont des éléments importants pour le devenir de la République centrafricaine.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments