RCA: une femme commanditaire d’un braquage à main armée à Bimbo 2

0
277
taxi-motos-ndjoni-sango-centrafrique
Les conducteurs des taxi-motos lors d'une marche à Bangui

Par Prince Wilfried NZAPAOKO

Bangui 25 juin 2021—(Ndjoni Sango) : La femme qui est considérée comme un grand rassembleur et contributrice de paix et de cohésion sociale dans une communauté comme celle de la RCA, sera  une commanditaire lors d’un braquage de moto au quartier Cité de la lune dans Bimbo 2.

La recrudescence des cas de braquage à main armée dans la capitale centrafricaine et ses environs, est devenue une monnaie courante pour certaines filles et fils du pays. C’est le cas du quartier Cité de la lune dans Bimbo 2 où, dans la nuit du mercredi 23 juin 2021, une femme malveillante accompagnée de malfrats, a braqué la moto d’un particulier qui retournait à la maison.

Aline, une habitante de ladite localité se plaint de cet acte : « Ce n’est pas la première fois que cette population subit des cas de braquage dans ce secteur encore non sécurisé par les forces de l’ordre. Nous sommes entourés de bandits qui n’hésitent pas à tuer si tu exerces la force face à eux ou si tu sollicites du secours », a-t-elle déplorée.

La nouvelle mode opératoire de ces malfrats se fait par le canal d’une jeune fille demandant une assistance quelconque à un conducteur de moto dans la nuit. Cette situation vient s’ajouter à celle du 8ème arrondissement où un père de foyer s’est fait braquer chez lui par des hommes armés non identifié jusqu’alors.

Le ministère de la défense doit, dans l’urgence, déployer des Forces de Sécurité Intérieure (FSI), composés de policiers et gendarmes pour être basés dans cette localité comme ceux basés au quartier Cattin, Foyer de la Charité et Cité de la paix, afin que le calme revienne.

Ces forces vont également traquer ces ennemis de la paix pour que cette paisible population puisse retrouver la tranquillité et la sécurité tant souhaitée.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires