RCA: le gouvernement Dondra suscite des critiques

0
339
Prise de fonctions du nouveau premier ministre centrafricain, Henri-Mari Dondra @crédit photo Erick Ngaba

Par Cyrille YAPENDE

Bangui 25 juin 2021—(Ndjoni Sango) : Dans un décret présidentiel signé le 23 juin dernier, les 32 membres que compose le nouveau gouvernement ont été dévoilés après plusieurs jours de suspens. Dès sa nomination, le Premier ministre Henri Marie DONDRA a promis un gouvernement de large ouverture et d’action. La composition de ce gouvernement a suscité de vives réactions.

32 ministres dont 7 femmes composent le gouvernement dit de l’action et de large ouverture. La composition a suscité l’intérêt des observateurs de la vie politique.

Cette nomination n’est pas passée inaperçue aux yeux de la classe politique centrafricaine et certains leaders des organisations de la société civile qui ont porté de jugement sur le nouveau gouvernement avec en critiquant la présence des représentants des groupes armés.

Le porte-parole du GTSC, Crescent Paul Beninga n’est pas passé quatre chemins dans sa sortie médiatique et demande à ce que le décret soit attaqué devant le Conseil d’Etat : « Cette nomination viole la Constitution qui interdit à ce qu’on nomme les groupes armés dans le gouvernement », a-t-il précisé avant de rappeler que le non-respect de l’équilibre régionale avec en toile de fond la nomination des quatre ressortissants de la Vakaga. Ce n’est pas tout ! Il dénonce aussi le non-respect de la parité entre les hommes et les femmes.

Même son de cloche chez Crépin Mboli-Goumba, opposant et Président du Patrie qui dit que c’est un « gouvernement du MCU et de ses alliés », et propose un dialogue inclusif face à cette situation. Des mots très forts qui ne sont pas passés inaperçus puisque de nombreux observateurs politiques sont aussi allés dans le même sens du Président du parti Patrie.

A peine nommé, il est difficile pour nous de parler d’action ni de délivrer un chèque en blanc au nouveau patron du gouvernement. Nous attendons alors des actions concrètes pour donner un verdict à ce gouvernement. Rendez-vous est ainsi pris pour les cents jours (100) pour juger la démarche et la courbe géométrique made in DONDRA.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires