RCA: Abdoulaye Hissene rétorque aux allégations sur la fouille de sa résidence à Ndelé

0
632
Abdoulaye Hissène, ancien ministre et leader du groupe armé FPRC signataire de l'accord de paix @crédit photo Erick Ngaba

Par Erick NGABA

Bangui 14 Juillet 2021—(Ndjoni Sango): L’ancien ministre de la jeunesse et des sports et conseiller à la présidence de la République, par ailleurs leader du groupe armé FPRC, Abdoulaye Hissene, a balayé d’un revers de la main les informations distillées sur les réseaux sociaux à propos d’une fouille de sa résidence à Ndélé par les forces gouvernementales. A travers un point de presse tenu cet après-midi à Bangui, le signataire encore fidèle à l’accord de paix signé avec le gouvernement, ne trouve pas mauvaises les opérations de fouille de son domicile puis qu’elles s’inscrivent, d’après lui, dans la dynamique de la sécurité de la population.

« S’il y a une fouille chez moi, cela ne veut pas dire qu’on a cassé chez Abdoulaye. Les FACA et les alliés ont visité ma maison à Ndelé pour voir si des suspects s’y sont cachés. Mais, ils n’ont pas su que c’est ma maison car c’est une grande villa en clôture. D’ailleurs, ce n’est pas mauvais si les forces fouillent les maisons. Après avoir rien trouvé de suspect, ils sont partis», c’est en ces termes que réagit Abdoulaye Hissene.

Après le passage des forces gouvernementales à sa résidence, les informations et commentaires n’ont pas tardé à se rependre sur les réseaux sociaux à Bangui. Face à cela, Abdoulaye Hissene attire l’attention du public sur une propagande de fake news le concernant.

« Je voudrais par-là clarifier cet indicent qui est devenu une affaire pour certaines personnes. Ce n’était pas une perquisition. C’est une opération de fouille sollicitée par la population de Ndelé, et qui vise tout le tout le monde. C’est une mission de ratissage de la ville contre les bandits. Mais, aujourd’hui à Bangui, tout  le monde cherche à récupérer cette situation de fouille de ma maison. Je tire la sonnette d’armes et j’attire l’attention pour que ceux-là arrêtent avec leur mauvaise politique de récupération de la situation. Ce n’est pas avec mon nom qu’ils vont faire leur politique de haine. Car, moi, je ne veux plus entrer encore dans les aventures. Je l’ai fait avant. Mais là, je dis non. La population a besoin de vivre en paix », s’insurge sur un ton fort, Abdoulaye Hissene.

A Ndelé, une ville de la RCA située à l’extrême Est, les forces armées centrafricaines (FACA) appuyées par les instructeurs russes mènent une opération de ratissage contre les combattants rebelles de la CPC. Ces opérations se font aussi à travers les fouilles des maisons dans la ville. La fouille de la résidence d’Abdoulaye Hissène s’est produite, alors que celui-ci réside bel et bien à Bangui la capitale, contrairement aux informations selon lesquelles l’homme a pris fuite et se trouverait à l’extérieur de la RCA.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires