RCA: Réaction du gouvernement suite « aux atrocités de la CPC » contre la population civile sur l’axe Nana-Bakassa

0
55

Par Mamadou NGAÏNAM

Bangui 22 Juillet 2021—(Ndjoni Sango) : Les éléments de la Coalition des Patriotes pour le Changement ont fait irruption hier sur l’axe Nana-Bakassa et ont commis des meurtres sur la population civile. Suite à ces atrocités, le gouvernement Centrafricain n’a pas attendu un seul instant pour condamner avec dernière énergie cet acte odieux qui vise à déstabiliser la paix tant recherchée par le peuple Centrafricains.

Ghislain Serge Djorie, Ministre de la communication et porte-parole du gouvernement réagit vivement en ces termes :

«Le gouvernement Centrafricain a appris avec beaucoup de tristesse les évènements douloureux qui se sont produits dans la préfecture de l’Ouham. Le mercredi 21 Juillet 2021 dans la matinée, les éléments de la Coalition des Patriotes pour le Changement (CPCP), constitués désormais en bandit de grand chemin, ont fait irruption à 12 KM de Bossangoa sur l’axe Nana-Bakassa et ont tiré sur des paisibles citoyens. Cette situation déplorable a occasionné des morts et des blessés graves au moment où le gouvernement consent des gros efforts pour un retour définitif de la paix dans notre pays, gage du développement et que la population Centrafricaine ne demande que la paix, le vivre ensemble pour son épanouissement. Alertées, les Forces de Défenses et de Sécurité, avec l’appui de nos alliés Russe se sont rendus aussitôt sur les lieux et ont ramené des corps à l’hôpital régional de Bossangoa.

Le gouvernement condamne avec la plus grande fermeté, ces crimes odieux, et présente ses condoléances les plus attristées aux familles des victimes et leurs rassure de son indéfectible soutien. Le gouvernement assure l’opinion nationale et internationale, qu’une enquête judiciaire sera ouverte afin d’identifier des auteurs et complices de ces crimes odieux et de les traduire devant la justice. Le gouvernement assure sa ferme volonté a lutté contre l’impunité et toutes les violations des Droits Humains quelques soient les auteurs. Le gouvernement appelle la population au calme, à la sérénité et exhorte la population locale à vaquer librement à ses occupations».

Pour le gouvernement, ce sont les éléments de la CPC qui restent et demeurent les ennemis de la paix, mais avec l’appui de nos alliés Russes, ces éléments  de la CPC seront neutralisés sur toute l’étendue du territoire Centrafricain.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments