RCA: la ville d’Ippy dans une situation dramatique, alerte le député Christophe Ouapou

1
126
le député Christophe Ouapou @crédit Kizer Maîdou

Par Kizer MAÏDOU

Bangui, 28 Juillet 2021-(NDJONI-SANGO) : La situation sécuritaire dans la ville de Ippy est toujours volatile et préoccupante. Le député de la 2ème circonscription de la ville d’Ippy, dans une conférence de presse animée ce mercredi à Bangui, a alerté sur la situation dans sa localité.

Après les opérations de reconquête du territoire menées par les forces conventionnelles, les groupes rebelles se sont repliés dans cette partie de la République centrafricaine, situé à 110 kilomètres de  la ville de Bambari.

La présence des groupes rebelles de la Coalition des patriotes pour le changement (CPC), empêche la population  de Ippy, de vaquer librement  à ses activités. Les tueries, actes de barbaries et consort, sont les quotidiens des habitants de la ville qui n’aspire pas à la paix.

De son retour de mission dans sa circonscription, le député de Ippy 2 à décrier le calvaire dont vit sa population électrice :

« Je vous en conjure, les hommes des médias, Ippy est dans une situation dramatique. Les éléments armés sont là en permanence, ils pillent et opèrent à leur guise. Contrairement a ce qu’on dit, ils sont vers Mandouko, Yingou, et je pense que la Minusca qui est à Ippy, peut en témoigner. Les éléments d’Ali Ndarassa se sont repliés dans la ville parce que c’est une zone inaccessible, il y a une inaccessibilité à la ville. Pour se rendre actuellement à Ippy, il faut prendre son courage à deux mains», à décrier le parlementaire.

Les éléments de l’UPC, membres de la CPC qui se sont repliés dans la localité, ont brûlé les ponts pour rendre la ville inaccessible aux FACA et leurs alliés qui contrôlent la ville de Ippy- centre. La présence de ces éléments de l’UPC qui a créé une panique au sein de la population,  a occasionné une résilience extraordinaire de la population qui vit dans la brousse et les champs.

Les éléments de l’UPC s’affichent en Maitres, Rois et Seigneurs de la localité. Ils s’enfichent du droit humanitaire international. Plus d’école, le lycée Étienne GOYEMIDE risque même d’être délocalisé, à cela s’ajoute le manque de soin.

L’unique centre de santé ne fonctionne plus.  Les rebelles sont omniprésents dans la localité. La population est froidement abattue et ne sait à quel saint se vouer pour retrouver la paix, a ajouté le député de Ippy 2.

Devant ces actes de barbarie atroces, Christophe OUAPOU sollicite de la part du gouvernement, un renforcement aux FACA et à leurs alliés pour une opération de ratissage immédiat afin de libérer la ville, a-t-il conclu.

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Judicael Ouikon-Dongongo
2 mois il y a

Allez nos FACA et les excellents alliés ! Traquez nous svp, ces imbéciles qui polluent la religion d’Ippy et les environs.