RCA: le marché Km5 centre enfin opérationnel

0
229
Une vue des alentours du marché PK5 à Bangui

Par Prince Wilfried NZAPAOKO

Bangui 10 août 2021—(Ndjoni Sango) : Le Marché Km5 centre ou marché Mamadou Mbaîki, situé dans le 3è arrondissement de Bangui, est l’une des collectivités publiques qui a subi les violences armées et la barbarie des groupes armés suite aux multiples crises militaro politiques déclenchées depuis 2013. Cette situation a fragilisé non seulement le tissu économique de l’Etat, mais également, constitue un manque à gagner pour le pays à cause de la fermeture dudit marché pour une durée de 8 ans.

Après plusieurs tentatives auprès de la délégation de la ville de Bangui et de la justice, le Marché Km5-Centre a finalement repris ses activités après de longues années d’arrêt temporaire. Pendant cette crise sécuritaire, le marché a été dirigé par des éléments armés qui faisaient leur propre loi comme si on se croyait dans la jungle où la loi du plus fort domine.

Lors de cette reprise, on observe des kiosques et des tables nouvellement construits par les dirigeants de ce marché public. Des collecteurs de tickets de la mairie locale sont aussi au rendez-vous, les commerçants, les vendeurs de différents articles ont étalé leurs marchandises. On y voit également des clients qui viennent s’approvisionner. C’est un soulagement, a affirmé Virginie, une vendeuse des poissons fumés :

« C’est un réel plaisir pour moi de reprendre mes activités, même si ce n’est pas encore ça le résultat, mais c’est déjà un bon début. Je remercie tous ceux qui se sont battus pour que ce marché puisse être aujourd’hui opérationnel », s’est-elle exclamée.

De nombreuses personnes se sont engagées pour que ce centre commercial puisse ouvrir enfin  ses portes. On peut citer entre-autres  les autorités religieuses et administratives dont les Imams des mosquées de Pk5, des chefs de groupes, le président dudit marché sans oublier la justice qui a,  dans son cadre juridique, également contribué à la réussite de cette réouverture du marché. Tout est mis en œuvre pour que les commerçants puissent exercer librement leurs activités.

Mais qu’à cela ne tienne, les autorités municipales, les dirigeants du Marché Km5-Centre doivent prendre leurs responsabilités pour que des forces de l’ordre soit déployées pour assurer la sécurité des biens et des personnes dans cette partie de la capitale centrafricaine où les groupes armés ne sont pas encore désarmés.

Ce dispositif sécuritaire permet d’éviter toute sorte de représailles et de surprises désagréables de la part des semeurs de troubles de cette zone.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires