RCA: tentative suspecte de pose de mines explosives par le contingent bangladais vers le village Zolé

0
174
Les casques bleus de l'ONU dans une localité de la République centrafricaine

Par Martin KOULA

Bangui 30 septembre 2021—(Ndjoni Sango) : Des informations provenant de sources locales font état de ce que les casques bleus bangladais de la Minusca ont tenté de poser des mines entre le village Zolé et Angzoung. Ils ont été surpris par un enfant d’environ 12 ans du village Zolé.

L’utilisation des mines explosives dans le conflit en Centrafrique est devenue un mode opératoire. Ces mines qui ont déjà fait beaucoup de victimes dans le pays suscitent des interrogations. On se demande d’où viennent ces mines et qui les fournisseurs. Les interrogations sont jusque-là restées sans réponse.

En effet, une tentative suspecte de pose des mines explosives a eu lieu vers le village Zolé au nord-ouest de la République centrafricaine. Les casques bleus bangladais de l’ONU sont à l’origine. Selon les sources locales, ces casques bleus ont tenté de creuser des trous sur la route de la localité.

Dans la promenade, un enfant d’environ 12 ans les a surpris. Aussitôt, les soldats bangladais ont dû abonner de continuer à creuser les trouves de peur d’être dénoncés. Ils ont alors quitté les lieux de la scène. Les habitants du village ont retrouvé des trous sur leur passage. Le chef du village Zolé qui s’inquiète de la sécurité de sa localité a même confirmé les faits qui se sont produits.

C’est une situation qui interpelle le gouvernement centrafricain à mener des enquêtes sur ces pareils cas. Car, la population s’inquiète de plus en plus de ce phénomène de minage des routes. On se pose aujourd’hui la question de savoir si le contingent bangladais serait le fournisseur des mines aux rebelles de 3R.

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires