RCA: la dépigmentation de la peau, Marie-Yvette Eunice Jaelle Mbolobé en parle

2
103
Marie-Yvette Eunice Jaelle Mbolobé, étudiante en année de licence en droit à Newtech institut @crédit Marly Pala

Par Marly Pala

Bangui 11 octobre 2021—(Ndjoni Sango). Beaucoup de personnes se lancent aujourd’hui dans la pratique de la dépigmentation de peau. Alors que cette pratique provoque l’irritation, le cancer de peau, voire le diabète. Ce qui cause des conséquences graves pour la santé humaine.

La République centrafricaine fait partie des pays au monde où la dépigmentation de peau devient un meilleur moyen de beauté pour beaucoup de personnes, hommes et femmes. Alors que cette pratique joue dangereusement sur la peau et les conséquences sont souvent mortelles.

Aujourd’hui, la majorité des êtres humains plongent dans la décoloration de la peau pour se faire beaux, tout en oubliant les effets secondaires de cette pratique. Ce qui fait que beaucoup de personnes souffrent de problèmes sanitaires aigus, à moindre mal.

A croire Marie-Yvette Eunice Jaelle Mbolobé, étudiante en année de licence en droit à Newtech institut, le manque d’estime de soi est la cause principale de cette pratique:

« En Centrafrique et un peu partout en Afrique, le manque d’estime de soi, la honte d’être noir et le manque de fierté sont les raisons qui poussent souvent les gens à faire recours à la dépigmentation. Et cette pratique consiste à utiliser des produits, intoxicant la peau. Ce qui fragilise la peau et l’expose à de nombreuses maladies comme le diabète et le cancer de peau. Et de nos jours, beaucoup d’hommes et des femmes se dépigmentent. En s’adonnant à cette pratique, les pratiquants éprouvent le complexe d’infériorité vis-à-vis de la peau blanche. Ce qui est très dangereux », a-t-elle précisé.

Ce constat intervient alors que beaucoup de personnes utilisent des produits toxiques pour modifier la couleur de leur peau, sans pour autant mesurer les conséquences. Ce qui met en difficulté, les médecins et le corps médical lors des traitements médicaux de cette catégorie de personnes.

3.5 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Babs
Babs
10 jours il y a

Belle initiative

Namkona Audrey
Namkona Audrey
8 jours il y a

Je ne parlerais pas seulement d’un manque d’estime de soi mais d’un manque de confiance personnel, d’un manque d’appréciation du naturel. Le plus grave est que les conséquences de nos jours sont tellement visibles partout mais comment et pourquoi cela continue? Chacune de ses personnes a sûrement ses propres motivations mais peu importe la nature de cette motivations elles ne peuvent guère être justifier. Soyons fières de notre peau il n’y a rien de plus meilleur que de se sentir naturellement belle dans sa peau et arrêtons de mettre notre créateur au défis🙏