La RCA passe au budget programme comme au Togo et au Burkina

0
162
Lancement des travaux du budget programme par le ministre centrafricain des finances Hervé Ndoba @crédit photo MFB

Par Kizer MAÏDOU

Bangui  20 Octobre 2021—(Ndjoni Sango) : Le Ministre centrafricain des finances  et du budget a lancé ce mercredi à Bangui, l’atelier de capitalisation des expériences de passage au budget-programme. En s’inspirant des expériences Togolaise  et Burkinabé, la République centrafricaine quitte le Budget classique dit budget moyen pour le Budget programme.

Les travaux de cet atelier ont été lancés au palais de la CEMAC à Bangui par le ministre des Finances et du Budget Hervé NDOBA, qui a dirigé les travaux du lancement de ce nouvel outil de travail.

La RCA qui, depuis son accession à l’indépendance, évolue sur la base d’un budget classique dit moyen, veut s’approprier le budget programme sur l’expérience de Togo et Burkina qui sont en avance dans le cadre de la mise en œuvre de ces réformes.

Si l’en croit le Ministre, cette nouvelle approche est importante pour la RCA qui doit basculer du moyen au Budget programme :

«Il faut regarder le verre à moitié plein ce qui veut dire qu’en capitalisant sur les expériences des pays qui nous ont précédés, nous pouvons faire un bon, important en avant tout simplement en évitant les différentes erreurs que ces pays ont éventuellement commis dans le cadre dans le cadre de ce programme.  C’est important pour la RCA dans le sens ou désormais, grâce au programme, chaque ministère pourra être évalué sur la base des crédits qui seront alloués pour leurs permettre de réaliser des actions concrète, qui devront avoir un impacte fort sur la population ».

Le Budget programme se diffère du classique du fait qu’il est basé sur le résultat qui fait partie des attentes du pouvoir public. Le Budget programme tient compte des contraintes financières nationale et internationale.

Toutefois, ce changement ne remet pas en cause formellement les règles et techniques en vigueur. Mais elle induit l’infléchissement de l’annualité  et l’inflexion de la spécialité. La nouvelle approche budgétaire dit programme  apparait comme un outil de gestion et de planification axé sur la performance.

Il faut noter que le passage du Budget moyen au Budget programme est un souhait du président de la République Faustin archange Touadera, visant la rationalisation inspiré par les partenaires au développement du pays. Il a été validé par le gouvernement en exercice sous les auspices du chef de l’Etat.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires