RCA: le parti PLD de Guetel se retire de la coalition de l’opposition démocratique

0
185
Sosthène Guetel Dilamkoro, président du parti Panafricain pour les Libertés et le Développement

Par Cyrille YAPENDE

Bangui 22 octobre 2021—(Ndjoni Sango) : Dans une déclaration adressée au président en exercice de la COD-2020 le 17 octobre dernier, le parti Panafricain pour les Libertés et le Développement (PPLD), via son Président Sosthène Guetel Dilamkoro, a annoncé le retrait dans la coalition de l’opposition démocratique (COD-2020).

Le bureau politique de ce parti politique d’opposition, réuni en séance ordinaire le vendredi 15 octobre 2021, a fait le bilan de sa participation au sein de coalition de l’opposition depuis sa création en 2020. Suite à cette rencontre politique interne, le parti a avancé plusieurs raisons poussant son mouvement politique à claquer la porte de la plateforme de l’opposition démocratique.

Dans cette déclaration, le parti panafricain pour les libertés et le développement (PPLD)n constate que les objectifs aussi nobles contenus dans la charte de la COD-2020 n’étaient que de vœux pieux et que la COD-2020 n’avait de coalition que le nom.

Pour eux, les agissements de certains leaders composant la plateforme ont démontré que leur ego avait toujours pris le dessus sur l’esprit d’équipe. Ces agissements, selon le parti, ont porté un coup dur sur l’objectif que s’était fixé la COD-2020 à savoir la conquête et la gestion commune du pouvoir.

Les faits suivants attestent de la véracité de leur observation : « l’incapacité de la COD-2020 à présenter un candidat unique face au Président Touadera lors des élections présidentielles de décembre 2020 a fourni un prétexte à ce dernier pour truquer les dites élections et se proclamer élu au premier tour ; alors que tout portait à croire que le second tour des élections législatives ne devrait offrir de bonnes perspectives pour l’opposition la décision de suspendre la campagne du second tour des législatives n’a pas été observée par les uns et les autres et la suite est connue », ont-t-ils déclaré.

Par ailleurs, le PPLD s’étonne de l’attitude des ténors de la plateforme qui veulent tête baissée aller à ce dialogue dont selon eux, sont déjà fragilisés par un pouvoir qui par instinct de conservatisme ne veut pas d’un dialogue inclusif et certains sujets seront tabous.

Monsieur le Président, « les tergiversations de la COD-2020 et l’inconséquence qui caractérisent ses prises de positions ne seront pas comprises par la population et continueront à perpétuer la souffrance du peuple centrafricain. N’étant pas en mesure d’obtenir de la COD-2020 que nous poussions suspendre notre participation aux travaux du CODR, le PPLD n’a d’autre choix que de regagner le rang du peuple centrafricain meurtri et livré aux souffrances de tous genres et autres tueries », a précisé Sosthène Guetel Dilamkoro.

A titre de rappel, Sosthène Guetel Dilamkoro à la tête de son parti, est membre de la COD-2020 depuis sa création. Il a été désigné par ses pairs comme président en exercice de cette coalition a  mois d’aout au octobre 2021 et son départ dans cette plateforme intervient après qu’il a été succédé par Cyriac Gonda.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires