RCA: les députés de la Basse-kotto s’inspirent de l’initiative de Sarandji pour la levée de fonds en faveur de leur localité

0
343
Les députés Basse-kotto @crédit photo Erick Ngaba

Par Erick NGABA

Bangui 21 Novembre 2021— (Ndjoni Sango): Les députés de la Basse-kotto à la tête desquels, Geoffroy Noêl Tagba, veulent s’inspirer de l’initiative du président de l’Assemblée nationale Simplice Mathieu Sarandji pour la levée de fonds auprès des bailleurs. La levée de ces fonds, a précisé le député Geoffroy Noêl Tagba au cours d’une déclaration à la presse le vendredi 19 Novembre à Bangui, permettra la construction des infrastructures dans leur localité respective.

Les députés de la Basse-kotto, région centre-sud de la RCA, saluent l’initiative du président du parlement centrafricain qui a organisé une soirée de lever de fonds auprès des bailleurs nationaux et internationaux pour la construction d’un nouveau bâtiment connexe de l’Assemblée nationale.

Face aux divers commentaires rangés sur les réseaux sociaux visant à discréditer l’initiative du président du parlement centrafricain, les députés ont plutôt une appréciation positive de cette politique favorisant l’investissement dans les infrastructures du pays.

« Je vous félicite et vous avez tout mon soutien Monsieur le président de l’Assemblée nationale. Nous avons besoins de ces sectaires, moi particulièrement honorable Geoffroy Noêl Tagba j’ai besoin de ces sectaires, envoyez-moi quelques contacts pour Alindao 2, qu’on nous construise aussi d’autres bâtiments scolaire, sanitaire, les routes et autres labas, dans la Basse-Kotto ! Nous en avons besoin. Monsieur le président, les gens doivent copier votre exemple. Parce que c’est ce que le chef de l’Etat le professeur Faustin Archange Touadera attend de nous dans sa dynamique. Il nous a indiqué que chacun en ce qui le concerne doit apporter sa pierre pour l’érection des beaux jours de la RCA », a déclaré Geoffroy Noêl Tagba, député de la deuxième circonscription d’Alindao qui était à sa première sortie médiatique.

Pour le député Geoffroy Noêl Tagba qui était entouré de trois autres députés de la Basse-Kotto, le parlement centrafricain devrait disposer de bureaux supplémentaires si chaque législature avait construit un bâtiment même de 10 ou 3 bureaux connexes.

C’est pourquoi, il appelle le président du parlement, Simplice Mathieu Sarandji, à ne pas tenir compte des compagnes de désinformation rangées sur les réseaux sociaux sur l’initiative entreprise pour la construction d’un bâtiment connexe du parlement centrafricain.

« Monsieur le Président. N’écoutez pas ces grands cassandres, ces gens méchants, ces gens qui sont limités, qui ne savent pas quoi faire. Qui n’ont rien réalisé en cinq ans. Ne les écoutez pas, continuez sur votre voie, parce que c’est la voie de l’émergence qu’il faut en RCA, la voie du bâtisseur, c’est cette voie que le professeur Faustin Archange Touadera a tracée pour nous, j’entre dans cette voie celle de construire notre pays», a-t-il renchérit.

Par ailleurs, le député d’Alindao 2 déplore le fait que les hôtels et des grandes réalisations sont tenus par des opérateurs économiques étrangers. A cet effet, Geoffroy Noêl Tagba lance un appel aux Centrafricains de la diaspora pour investir dans leur pays.

« Unisson nos cœurs pour réussir les multiples défis qui s’imposent à nous. Travaillons en synergie à l’orée du dialogue politique républicain au lieu de céder la place à l’ennemi commun du peuple qui est la pauvreté dans son ensemble », a-t-il ajouté.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires