RCA: la sélection de basketball ira en Angola sans Eugène Pehoua-Pelema

0
157
Aimé Serge Singha-Bengba président de la fédération de basketball @crédit photo Marly Pala

Par Marly Pala

Bangui 22 novembre 2021—(Ndjoni Sango) : Les éliminatoires de la coupe du monde de basketball démarreront le 26 novembre prochain en Angola. La République centrafricaine évoluera dans le groupe C avec la Guinée, l’Angola et la Côte d’ivoire. Mais les Fauves de Bas-Oubangui vont jouer toutes ces rencontres en l’absence de son DTN d’Eugène Pehoua-Pelema, mis à l’écart pour des fautes lourdes.

Le tournoi qualificatif pour la coupe du monde de basketball se déroulera à partir du 26 novembre à Benguela en Angola. Et la République centrafricaine va évoluer dans le groupe C face à la Guinée, la Côte d’ivoire et l’Angola. Mais cette fois, les Fauves de Bas-Oubangui joueront sous la direction de Maurice Beyina, car l’ancien directeur technique ne figure pas sur la liste du staff, à cause de certaines fautes que ce dernier aurait commises.

A en croire Aimé Serge Singha-Bengba, le manque de confiance pour le développement du basketball centrafricain est à l’origine de cet arrêt de collaboration :

« J’ai pris à bras le corps la question d’intégration d’Eugène Pehoua-Pelema à la direction technique nationale,  afin de promouvoir notre basketball. Mais, l’important c’est de travailler avec la confiance. C’est ce qui manque dans cette collaboration. Ce qui s’explique par la démission des entraîneurs après le retour du staff de l’Afro basket de Kigali. Et Maxime Zianveni a dit qu’il ne peut pas intégrer l’équipe si Eugène Pehoua en fait partie. Ce qui est plus grave, c’est que ce dernier a premièrement fait le budget de l’équipe pour la sortie à son niveau, sans pour autant consulter le bureau fédéral, alors que selon les textes du bureau, c’est la trésorerie générale qui en signe. Mais, il l’a fait lui-même et l’a envoyé au ministre des sports. Ce qui est contraire à nos textes. Deuxièmement, avant de nommer qui que ce soit, le bureau se réunit d’abord pour décider collectivement. Mais ce dernier a nommé ses assistants en sa propre initiative, y compris son petit-frère Junior Pehoua. Toutes ces fautes ont fait que le bureau fédéral a décidé de se séparer de lui pour se pencher d’abord sur la participation de le l’équipe au tournoi de Benguela, en attendant les états généraux du basketball », a-t-il détaillé.

Il faut signaler que l’équipe nationale est prête pour participer au tournoi mais attend encore du gouvernement, le décaissement des fonds pour la participation.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires