RCA: trois casques bleus de la Minusca blessés par un engin explosif dans le sud-ouest

0
114
Les casques bleus de l'ONU dans une localité de la République centrafricaine

Par Cyrille YAPENDE

Bangui 31 décembre 2021—(Ndjoni Sango) : Dans un communiqué de presse publié le 30 décembre 2021, la mission onusienne en Centrafrique, a annoncé que trois casques bleus tanzaniens de la Minusca ont été blessés, dont l’un grièvement, jeudi dernier matin près du village de Batouri Bole dans la préfecture de la Mambéré-kadeï, au sud-ouest de la République centrafricaine, lorsque leur véhicule a sauté sur un engin explosif non identifié.

Après la contre-offensive des forces armées centrafricaines (FACA) et leurs alliés dans l’arrière-pays au mois de janvier 2021, les rebelles de la CPC changent leur stratégie en installant les engins explosifs dans une partie de nord-ouest et sud-ouest de la République centrafricaine.

L’installation massive des engins continuent de faire des dégâts humains et matériels. Les forces onusiennes de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations-Unies pour la stabilisation en Centrafrique (MINUSCA)  payent aussi le lourd tribut  de l’installation de ces engins explosifs des rebelles.

Dans une note d’information signée par le porte-parole de la mission, l’incident est survenu aux environs de 11h alors que le convoi venait de quitter la ville de Berberati à destination des postes militaires temporaires de la force à Gbambia et Amada-Gaza, localités situées à une centaine de kilomètres au nord-est de Berberati.

Face à cette situation, « la Minusca condamne fermement l’utilisation des engins explosifs par les groupes armés dans certaines parties du territoire centrafricain et qui ont déjà causé des dizaines de morts et de blessés parmi les populations civiles », a condamné Vladimir Monteiro, porte-parole de la Minusca.

Dans ce même communiqué, le représentant spécial du secrétaire des Nations-Unies en République centrafricaine et Chef de la Minusca souhaite un prompt rétablissement aux casques bleus blessés.

« Malgré les conditions difficiles auxquelles nos casques bleus sont confrontés sur le terrain, aggravées par l’apparition d’engins explosifs improvisés, la Minusca reste résolument déterminée à exécuter son mandat pour la paix et la stabilité en RCA »,  a souligné Mankeur Ndiaye.

Il est à rappeler qu’à la fin de cette note d’information, la MINUSCA a fait savoir que c’est la troisième fois que les casques bleus sont victimes des engins explosifs en République centrafricaine.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires