La RCA sur son chemin vers une paix durable

0
88
bangui-ndjoni-sango-centrafrique
Une vue du centre ville de Bangui le jour de noël décembre 2020 @crédit photo Erick Ngaba

EDITORIAL

Par Erick NGABA

Bangui 3 janvier 2022—(Ndjoni Sango) : La République centrafricaine qui a durement traversé des années accumulées de crise militaro-politique accentuées par l’avènement de la rébellion CPC, tente de tourner la page sombre de son histoire. Au regard de tout ce qui se dégage avec les efforts consentis çà et là par les autorités centrafricaines avec le concours de la communauté internationale, le pays se trouve aujourd’hui sur son chemin vers une paix durable.

Les fêtes de fin d’année sont passées dans un climat de paix et de sécurité relativement apaisé. Les Centrafricains ont pu cette fois-ci, passé ces moments festifs dans la gaieté.

Même si, du point de vue économique et social, le pays traverse aujourd’hui les conséquences négatives de la guerre déclenchée par la Coalition des patriotes pour le changement (CPC) de l’ancien président François Bozizé, et par la pandémie de Coronavirus, le peuple centrafricain a pu retrouver le sourire qu’il n’en pouvait à une certaine époque.

Ce peuple fragilisé par les conflits militaro-politiques, ne souhaite que vivre en paix et en sécurité sur son territoire. Si les démons des morts qui proclament le malheur peuvent penser un jouer à tout renoncer afin de donner la chance à ce pays de retrouver définitivement la paix qui compte énormément pour un Centrafricain lambda.

L’avènement de la rébellion CPC a failli conduire la République centrafricaine dans une agonie sans précédente, un véritable génocide, mais les aïeux de ce pays ne l’ont pas permis et le Dieu de la nation centrafricaine ne l’a pas lâchée.

Ainsi, grâce aux accords bilatéraux conclus avec la Russie et la Rwandais, les forces armées centrafricaines (FACA) appuyées par les forces alliées de ces pays cités ont pu faire échec au projet de renversement sanglant du pouvoir par cette rébellion CPC composée des factions des groupes rebelles de l’ex-coalition Séléka, des antibalaka et des mercenaires étrangers venus du Sahel et des pays limitrophes de la RCA.

Aujourd’hui, le pire est évité. La République centrafricaine est en train de trouver son véritable chemin de paix, comme l’a mentionné dans son message de nouvel le président Touadera au peuple centrafricain : « Notre pays s’installe progressivement dans la paix ».

Les Centrafricains doivent se serrer le coude, s’unir dans un esprit patriotique, et mettre fin aux bras de fer politique haineux, afin de faire avancer le pays. C’est pourquoi, les bases des jalons d’une paix durable souhaitée doivent être posées en cette nouvelle année afin de sauver l’avenir de ce pays richement béni.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires