RCA: des vagues de capitulation des centaines de rebelles de l’UPC enregistrées

0
240
Des combattants de l'UPC sortis de la brousse à Yppi

Par Erick NGABA

Bangui 7 Janvier 2022—(Ndjoni Sango) : L’on assiste ces derniers mois à des vagues de capitulation des combattants rebelles de l’Unité pour la Paix en Centrafrique (UPC. Ces désormais ex-combattants de l’UPC, un groupe rebelle influent de la CPC dirigé par le mercenaire Ali Darassa, se rendent volontairement aux forces armées centrafricaines (FACA) et leurs alliés russes au centre-sud et centre-est de la RCA.

Le mouvement UPC tend à disparaitre du territoire centrafricain. De la préfecture de la Ouaka à la préfecture de la Basse-Kotto et celle de Mboumou, des vastes régions de la Centrafrique entre sous l’occupation de l’UPC, des combattants rebelles de ce groupe influent ont décidé d’enterrer la hache de guerre. Par dizaine et centaine, les combattants de l’UPC sortent de leur cachette dans la brousse.

Sortis de la brousse, ils se rendent volontairement aux FACA et les alliés russes pour déposer leurs armes. Soit c’est en petit groupe de 10 à 20 combattants, soit c’est en effectif important de 100 à 200 combattants, que les éléments de l’UPC sortent déposer leurs armes.

A travers un communiqué de presse publié le 31 décembre 2021, des officiers rebelles  ont annoncé la dissolution de l’UPC comme étant groupe rebelle.

«Nous soussignons, en tant qu’anciens dirigeants de l’UPC depuis longtemps, signalons que ce groupe militaro-politique, cessera d’exister à partir du premier janvier 2022», indique le communiqué signé par le Général Abdoulaye Oumar, Général Samba Abakar, et Colonel Moussa Adam.

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires