RCA: décryptage sur le réseau social centrafricain «Turaco» par Marius Roméo Gamago

0
130

Interview réalisée par Théonest

Bangui 14 Janvier 2022—(Ndjoni Sango) : Dans une interview sur la radio Lengo Songo à Bangui, le Directeur de la nouvelle application en RCA dénommée «Turaco » fait le décryptage ce réseau social centrafricain. Il invite le public centrafricain à s’inscrire massivement sur ce réseau 100% centrafricain.

Monsieur Marius Roméo Gamago bonjour !

Bonjour monsieur le journaliste.

Vous êtes le Directeur de la nouvelle application en RCA dénommée «Turaco». Parlez-nous un peu de ce nouveau réseau internet en qui a vu le jour en Centrafrique ?

Merci Monsieur le journaliste de m’avoir donné l’occasion pour m’exprimer ce nouveau réseau à connexion internet. Vous avez, ce réseau est développé par les Centrafricains et pour les Centrafricains. Cette innovation est un grand pas en avant pour la République centrafricaine en termes de technologie qui a que trop souffert des affres de violences souvent manipulées par des médias interposés.

C’est dire que la RCA est désormais indépendante ?

Exactement Monsieur le journaliste. Désormais, la République centrafricaine peut-être indépendante des technologies européennes. Personne d’autre ne peut avoir le contrôle externe sur ce réseau interne à la centrafricaine. Vous savez, le peuple centrafricain est très fier des réussites de ses compatriotes qui ont créé ce réseau d’information dans leur langue le Sango. «Turaco» est un réseau social multifonctionnel où les utilisateurs peuvent utiliser pour discuter avec des amis, écouter différentes radios, s’abonner à des communautés et bien plus encore.

Dites-nous Monsieur Marius, quels sont les avantages du réseau social «Turaco» ?

Il est existe plusieurs avantages dans ce réseau social. D’abord, c’est la première application développée par des Centrafricains en langue nationale le «Sango». Les Centrafricains vont naviguer à tout moment, mais la consommation sera très faible.

Par exemple combien de mégaoctets ?

Monsieur le Journaliste, à seulement deux (2) mégaoctets, vous pouvez connecter 10 minutes avec pour avoir des informations dans le monde. C’est la seule application en République centrafricaine qui dispose la radio en ligne. Un messenger sécurisé que les entreprises ne peuvent pas pirater. Un autre atout c’est la liberté d’expression et aucun blocage. Absence de censure. Cela signifie un premier pas vers le développement de la Nouvelle Technologie de l’Information et de la Communication en République centrafricaine. Vous aurez également l’indépendance vis-à-vis des influences extérieures. Pour finir Monsieur le journaliste, c’est une nouvelle plateforme où les Centrafricains peuvent rapidement devenir populaires.

Avez-vous un mot de fin à tous les internautes ?

Je demande tout simplement aux Centrafricains de beaucoup connecter avec cette nouvelle application, vous verrez.

Monsieur Marius, remercie !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires