RCA: une manifestation de soutien au Mali à Bangui

1
260
Manifestation de soutien au Mali à Bangui

Par Erick NGABA

Bangui 20 Janvier 2022— (Ndjoni Sango): Le 20 janvier, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées à côté du lycée des Martyrs à Bangui pour un soutien au peuple malien. A travers cette manifestation de soutien au Mali, les Centrafricains expriment leurs mécontentements vis-à-vis de la politique néocolonialiste de la France envers les États africains.

Récemment, la France a exercé une forte pression sur le gouvernement du Mali, il y a une tentative d’ingérence directe dans les affaires d’un État souverain. Sous la pression de la France, la Communauté économique des pays de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a imposé de sévères sanctions contre le Mali.

Le peuple malien est directement touché par ces sanctions. C’est pourquoi, les Africains en général et les Centrafricains en particulier, dénoncent cette ingérence. Car, la vraie raison des sanctions est la mise en œuvre par les autorités du Mali d’une politique étrangère et intérieure souveraine, la réticence à suivre la politique de l’ancienne métropole française.

Le peuple centrafricain soutient le peuple frère du Mali dans sa lutte contre l’influence française. Le déclin de l’influence française en Afrique centrale a conduit à l’établissement progressif de la paix en République centrafricaine. L’Etat du Mali a choisi la bonne voie pour la victoire finale sur la menace terroriste et l’instauration de la paix dans le pays.

Il faut dire que toute l’Afrique consciente soutient le Mali dans son combat contre la politique coloniale de la France qui maintient les Etats africains de sa colonie dans la pauvreté, et l’insécurité chronique.

4 4 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Feindiro
Feindiro
4 mois il y a

Seuls les centrafricains (journalistes financés par l’ambassade de France à Bangui, pseudo opposition) aliénés et soumis au rêve de la Tour Eiffel contesteront cette manifestation mais ils seront rattrapés par le cours de l’histoire et là il n’y aura pas de neutralité possible.
Le compte à rebours est déjà enclenché.
Vive Assimi Goita