RCA: la chantre Séphora Anga appelle les habitants de Boy-Rabe à une prise de conscience

0
80
La chantre Simphora Anga en concert live à Boy-Rabe @crédit photo Marly Pala

Par Marly Pala

Bangui 24 février 2022—(Ndjoni Sango) : En vue d’appeler les habitants de Boy-Rabe, notamment, des jeunes à une prise de conscience, la chantre Séphora Josiane Anga et son association dénommée « Compassion », ont organisé un concert religieux. Cette sensibilisation a eu lieu le dimanche 20 février sur le terrain de l’école Ndrès 1, situé dans le 4ème arrondissement de la ville de Bangui.

Le quartier Boy-Rabe est l’un des secteurs le plus habité de la ville de Bangui. Il est situé dans le 4ème à la sortie nord de la capitale centrafricaine. Mais après les multiples crises militaro-politiques qui ont secoué le pays, beaucoup de jeunes de cette localité se sont lancés dans des activités illégales.

Malgré que l’autorité de l’Etat soit revenue dans ce secteur et que beaucoup ont repris conscience de leur avenir et celui de leur arrondissement en général et particulièrement leur localité, certains jeunes plongent dans ces pratiques douteuses.

C’est pour cette raison que la chantre et journaliste, Josiane Séphora Anga et son association « Compassion », ont donné un concert religieux à l’occasion de la 4ème édition de la célébration dénommée ‘’Ma Reconnaissance’’.

« Je suis vraiment émue de joie et je rends grâce à Dieu pour ce moment de sensibilisation qui a touché la plupart des habitants de Boy-Rabe. Vous savez, la jeunesse de Boy-Rabe est souvent marginalisée, utilisée pour des pratiques d’ordre différent et cela a fait que si, dans d’autres secteurs qu’on prononce le nom d’un jeune de Boy-Rabe, les gens pensent du coup à des malfrats, des malintentionnés et consort. Donc, nous voulons à travers cette sensibilisation, éveiller la conscience, principalement, des jeunes de cette localité, à prendre en main, leurs responsabilités, pour garantir l’avenir du 4ème arrondissement en général et du quartier Boy-Rabe en particulier, car la jeunesse est l’avenir du pays », a affirmé Josiane Séphora Anga.

Il faut rappeler que plusieurs de ces jeunes du quartier Boy-Rabe ont été pointés du doigt dans des activités illicites qui sont entre et autres, les braquages des motos, la tuerie et bien d’autres cas. Cet appel s’avère indispensable pour l’avenir de ladite localité.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires