RCA: le non-respect des opérations de déguerpissement des kiosques au KM5

0
61
Installations des kiosques au marché KM5

Par Fofito Mattas

Bangui 24 février 2022—(Ndjoni Sango): Les opérations de déguerpissement lancées par la mairie de Bangui, ont porté des fruits dans les différents marchés de la place. A l’exemple du marché PK5 dans le 3ème arrondissement, ces opérations effectuées le 5 février ont été un fiasco en ce sens que les commerçants ont reconstruit les étalages et commencer à revendre à nouveau sur les lieux déguerpis.

Il y a de cela 19 jours, plus précisément le 5 février de l’année en cours, que les autorités municipales, avec l’appui des forces conjointes des éléments de défense et du maintien de l’ordre, que les tables, kiosques installés au bord de la route du marché KM5 ont été détruits. Afin de libérer la voie pour permettre la libre circulation des biens et des personnes et éviter également les cas des accidents sur ces voies.

Mais l’on constate avec beaucoup d’amertumes que ces opérations effectuées, ont été un véritable fiasco. D’un côté, il y a l’absence de suivi de ces opérations par les autorités municipales qui ont fait à ce que les vendeurs ambulants et les kiosques aient été installés à nouveau.

De l’autre côté, le manque de respect de ces mesures et consignes de déguerpissement par ces commerçants. Alors qui doit-on accuser si aujourd’hui certaines consignes se font piétinées ?

«Nous étions d’accord avec la mairie et les autorités compétentes sur les démarches à mener pour les opérations de déguerpissement de ces lieux. Le souci est qu’après ces déguerpissements, la mairie ne s’est pas souciée à nous trouver des places dans le marché pour qu’on puisse reprendre nos affaires. Nous avons des familles, du coup, on ne peut pas rester au quartier plus longtemps possible. C’est ce qui fait qu’on a repris nos activités car, nos familles ne vivent que de ça », a expliqué un vendeur de friperies.

Signalons que les opérations de déguerpissement qui ont eu lieu à la date du 5 février au marché PK5, ont été d’une importance capitale. En ce sens que cela permet l’installation des pilonnes afin de réduire, non seulement le délestage, mais aussi, pour que les Centrafricains puissent avoir l’électricité en permanence. Car, produire de l’énergie est aussi une source d’économie rentable pour l’état.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires