Guerre en Ukraine: Volodymyr Zelensky ouvre-t-il la porte au terrorisme?

0
164
Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky

EDITORIAL

Par Erick NGABA

Bangui 7 mars 2022— (Ndjoni Sango): Face à l’offensive de l’armée russe en Ukraine, le président ukrainien, Volodymyr Zelensky a lancé un appel aux volontaires étrangers de n’importe qu’elle nature de venir combattre pour la cause de son pays. Cet appel lancé est jugé d’un extrême danger pour la sécurité de l’Europe de l’est, si bien que les observateurs s’inquiètent de la mobilisation des terroristes qui pourraient profiter de la situation pour se ravitailler en armes envoyées par les pays de l’OTAN.

Piégé et lâché par ses alliés occidentaux dans la guerre avec la Russie, le président ukrainien ne sait aujourd’hui à quel saint se voué. L’homme qui se retrouve dos au mur, est prêt à pactiser avec le diable pour pouvoir sauver sa tête. Ses alliés occidentaux se montrent apparentement solidaires avec lui, semblent se résigner.

A cet effet, Volodymyr Zelensky a fait appel aux ressortissants étrangers à travers le monde entier voler à sa rescousse. Des appels de recrutements des combattants étrangers sont lancés. Vue l’extrême gravité de cette politique du président ukrainien qui veut ouvrir la porte au terrorisme, les gens se montrent prudents. Pas plustatrd le week-end dernier, le Sénégal a condamné cet appel du président Zelensky.

Aussitôt, l’ambassadeur ukrainien au Sénégal a été convoqué par les autorités sénégalaises pour les oreilles soient tirés sur cette pratique dangereuse de recrutement des combattants au Sénégal. Car, un message a été posté sur la page de l’ambassade de l’Ukraine à Dakar appelant au recrutement des combattants volontaires.

Le Sénégal a vivement condamné cette pratique qui fait appel au mercenariat et au terrorisme. Nombreux sont les observateurs à travers le monde qui condamnent cet appel du président Zelensky. Cette politique des autorités ukrainiennes va l’encontre les traités internationaux en matière de la sécurité.

Si le monde cherche à combattre la politique de mercenariat et du terrorisme, il faudrait prendre des dispositions pour éviter le pire dans le conflit russo-ukrainien, de peur que le terrorisme pourrait profiter de la situation pour prendre le contrôle de l’Europe de l’Est.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires