RCA: « C’est l’opposition même qui s’est auto-fragilisée » Evariste Ngamana du parti MCU

0
166
Evariste Ngamana, Rapporteur et porte-parole du MCU en conférence de presse, avril 2022 @crédit photo Erick Ngaba

Par Erick NGABA

Bangui 20 Avril 2022— (Ndjoni Sango): Au cours d’une conférence de presse tenue le 19 avril à son siège à Bangui, le Mouvement Cœurs Unis (MCU), le parti au pouvoir en Centrafrique, a réagit suite aux sorties médiatiques des leaders de l’opposition l’accusant d’avoir créé un débauchage des députés et cadres des partis de l’opposition.

En bottant en touche les accusations de l’opposition, notamment celles du président du PATRIE, Crépin Mboli Goumba, le rapporteur et porte-parole du MCU, Evariste Ngamana accuse plutôt l’opposition d’être à l’origine de son propre malheur.

« C’est l’opposition qui s’est auto fragilisée. A la veille du dialogue républicain, il y a eu mésentente au sein même de l’opposition. A titre de rappel, l’opposition a participé de bout en bout à l’organisation de ce dialogue. Nous avons eu des représentants de l’opposition au du comité d’organisation du dialogue république. Je faisais partie du comité de l’organisation. Nous avons travaillé. A un moment donné, ils se sont retiré au prétexte qu’il y avait la question de la levée de l’immunité de certains parlementaires issus de l’opposition. La question a été réglée, ils sont revenus au bon sentiment et nous avons travaillé jusqu’à la veille. Et c’était au matin même que nous avons été surpris de savoir que, par voie de presse, l’opposition dans son ensemble se retire. Malgré leur retrait, d’autres ont décidé de rester pour prendre part au dialogue et ce sont ceux-là dont nous saluons la posture qui prouve l’état des hommes politiques qui ont à cœur l’intérêt de leur pays », a fait savoir le porte-parole du MCU.

Dans un communiqué publié la semaine dernière, le président du PATRIE a insinué que les démissions en cascade des députés et des cadres de son parti sont orchestrés par le MCU dont la stratégie vise à débaucher les députés et à fragiliser l’opposition. Face à cette accusation, le porte-parole du parti au pouvoir rétorque.

« En quoi le MCU pourrait être associé à la gestion scabreuse du PATRIE par son président ? Il fera mieux de s’en prendre qu’à lui-même que de trouver comme bouc émissaire dans sa fuite en avant », a rétorqué Evariste Ngamana, par ailleurs premier vice-président du parlement.

Dans ses répliques, le porte-parole du MCU a renchérit que l’opposition n’agit pas dans l’intérêt du peuple centrafricain, à part faire la politique de la haine.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires