RCA: qui cherche à nuire à la réputation des FACA?

0
52
Les éléments des forces armées centrafricaines

Par Mamadou NGAINAM

Bangui 25 Avril 2022— (Ndjoni Sango): Les forces armées centrafricaines (FACA) sont sous le feu d’une série d’accusations, suite à la publication sur les réseaux sociaux d’une vidéo montrant un groupe d’hommes armés assimilés aux éléments de l’armée nationale. La publication de cette vidéo, qualifiée de montage par l’état-major des FACA, intervient dans le contexte de la levée totale de l’embargo sur les armes qui pèse depuis 9 ans sur l’armée centrafricaine, si bien que l’on se demande qui cherche à ternir l’image des FACA.

Les forces armées centrafricaines sont depuis le début de leur montée en puissance victimes des manœuvres de dénigrement. A chaque occasion, l’on ne cesse d’assister à des scènes qui viennent empirer la situation l’armée centrafricaine frappée par le régime de l’embargo de l’ONU sur les armes.

A l’approche de l’étude du dossier de cette sanction au Conseil de sécurité de l’ONU, une image est toujours utilisée pour une propagande contre les FACA

Ces derniers temps, l’actualité centrafricaine est rythmée en partie par la vidéo d’une scène de crime ébruitée sur les réseaux sociaux et dont on impute la responsabilité aux forces armées centrafricaines (FACA).

C’est une vidéo d’une minute neuf seconde qui montre à un groupe d’hommes armés, assimilés aux éléments des FACA dans la brousse, en train d’exécuter à base de couteau deux civils dont les mains sont attachées derrières.

Sur les réseaux sociaux, l’on impute la responsabilité aux éléments des FACA, alors que l’état-major des FACA, qui a ouvert une enquête, a rejeté la responsabilité de l’armée régulière et qualifié la vidéo d’un montage visant à ternir l’image des FACA.

Le constat qui se dégage aujourd’hui est que la vidéo qualifiée de montage par le chef d’état-major de l’armée, est postée sur les réseaux sociaux au moment où les experts du comité de sanction de l’ONU sont en visite en République centrafricaine.

De surcroît, il ne reste que trois mois pour que le Conseil de sécurité de l’ONU se penche sur le dossier de l’embargo sur les armes à destination de la RCA, dans la possibilité de lever totalement ou non cette sanction.

Alors, l’on se demande qui cherche à nuire à la réputation des FACA qui, avec l’appui des forces allées russes et rwandaises, ont libéré les principales villes de la RCA des mains des groupes armés soutenus par des forces occultes. Car, la publication d’une telle vidéo n’est pas fortuite. Les commanditaires, tapis dans l’ombre, ont évidemment leurs intérêts à gagner.

Tenir l’image des FACA, maintenir les FACA sous sanction de l’embargo afin de pérenniser l’instabilité, voilà ce que cherchent ceux qui veulent voir la RCA sombrer dans l’insécurité et le sous-développement.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires