Sommet mondial des filles Togo 2021: le RENAPEF prône l’égalité du genre

0
23
Une visio-conférence organisée par RENAPEF pour l'amendement des recommandations issues du sommet des filles au Togo 2021@crédit photo Marly Pala

Par Marly Pala

Bangui 28 avril 2022—(NdjoniSango) : En vue de prôner l’égalité entre les filles de la République centrafricaine et celles du monde entier, le Réseau National pour la Promotion de l’Egalité des Filles en partenariat, avec l’ONG Plan International, a organisé une visio-conférence avec la participation des autres organisations à travers le monde pour amender les recommandations issues du sommet mondial des filles, tenu en octobre 2021 au Togo. Cette visio-conférence s’est tenue dans la salle de réunion de ladite organisation à Bangui.

En effet, du 21 au 22 octobre 2021 s’est tenu à Lomé au Togo pour la première fois le sommet mondial des filles sur l’initiative de l’ONG Plan International. Ceci, pour permettre aux jeunes filles de s’exprimer et de revendiquer leurs droits à l’égalité.

Cette rencontre a rassemblé des milliers de jeunes filles et des acteurs politiques, socioéconomiques et culturels de tous les continents en vue d’aborder les sujets qui minent l’épanouissement des filles et des jeunes femmes.

Et durant ces deux jours de discussion intergénérationnelle, les filles se sont exprimées, en mettant en exergue, les défis qui entravent leurs différents droits à l’éducation de qualité, à la liberté d’expression, à l’occupation des places décisionnelles et l’accès à des services de santé de qualité.

Lors de ce sommet, on note également la présence de la délégation centrafricaine conduite par Lyse Yadodo, activiste et membre du RENAPEF, qui à travers des recommandations fortes, avait énuméré certains points entre-autre, l’intégration de l’éducation sexuelle complète dans le programme scolaire, la garantie de la prise en charge gratuite des victimes des Violences Basées sur le Genre, la chaîne de protection et la vulgarisation des textes de loi en faveur de l’égalité des sexes au niveau local et national.

Il convient de rappeler que ce sommet est aussi une occasion pour les filles leaders d’analyser les problèmes majeurs auxquels leurs pays font face et d’adresser des recommandations concrètes à l’endroit des autorités pour que des palliatifs soient trouvés.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires