RCA: démarrage des épreuves physiques et sportives du BC session 2022

0
79
Des lycéens sur la piste de CNJS à Bangui pour les épreuves du BC session 2022 @crédit photo Marly Pala

Par Marly Pala

Bangui  4 mai 2022—(Ndjoni Sango): Les épreuves physiques et sportives des examens du Brevet de Collège session de mai 2022 ont démarré ce mercredi 4 mai dans les trois centres de Bangui, à savoir le lycée Barthélémy Boganda, l’INJS et le lycée Marie-Jeanne Caron. Ceci pour désengorger plus d’une quinzaine d’établissements publics et une centaine de privés du fondamental 2 de Bangui.

La fin de chaque année scolaire en République centrafricaine est sanctionnée par des examens et concours qui sont entre et autres, le Certificat du Fondamental 1 pour le primaire et le Brevet de Collège et Baccalauréat, pour le secondaire. Pour le secondaire, les candidats au BC et Bac, doivent passer des épreuves physiques et sportives avant les écrits.

C’est dans cette optique que, les candidats des établissements publics et privés de la classe de 3ème ont démarré depuis le matin du mercredi 4 mai, les épreuves physiques et sportives. Selon Jean-René Gonitoua, directeur régional, coordonnant les trois centres de Bangui, ces épreuves physiques comptent le CAP, le BC et le Bac dureront un mois et demi, vu l’effectif pléthorique des candidats :

« Chaque centre est composé de 4 membres du jury et un président assisté d’un chef de secrétariat. Ceci, pour le CAP, le BC et le Bac et ces épreuves dureront un mois et demi, par rapport à l’effectif pléthorique des candidats. Donc, la direction régionale de Bangui qui compte plus d’une quinzaine d’établissements publics et une centaine de privés sera répartie en 3 centres à savoir le lycée Barthélémy Boganda, l’INJS et le lycée Marie-Jeanne Caron pour désengorger ces différents établissements de fondamental 2. Les difficultés que nous pouvons signaler sont au niveau de l’effectif, car les 3 centres ne sont pas suffisants pour permettre aux jurys de finir à temps. Si les autorités pourraient ajouter d’autres centres, ça facilitera efficacement le travail », a-t-il prié.

Il faut signaler que l’Institut National de la Jeunesse et des Sports qui est le centre numéro 2 a abrité pendant le démarrage de ces épreuves physiques et sportives, 527 candidates, toutes du lycée Marie-Jeanne Caron de Bangui.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires