RCA : quand l’adoption de la cryptomonnaie fait la une de l’actualité mondiale

0
184
Bitcoin

Par Fofito Mattas                   

Bangui 21 mai 2022—(Ndjoni Sango) : Depuis que les autorités centrafricaines ont adopté la loi portant l’utilisation de la cryptomonnaie comme monnaie légale, tous les yeux du monde entier sont braqués sur ce pays. Cette actualité est devenue préoccupante où chacun donne son point de vue sur cette nouvelle monnaie.

La cryptomonnaie qui est déjà utilisée par certaines puissances à savoir la Chine, les Etats-Unis, l’Amérique du Sud et une partie de l’Europe est devenue une problématique pour le Centrafrique qui vient d’adopter cette monnaie.

Des bourdonnements et des agitations qui viennent de partout sur cette monnaie virtuelle dont le Centrafrique vient de légaliser. Pourquoi tant de bruits autour de cette nouvelle innovation financière pour la République centrafricaine ?

Pourquoi la RCA a-t-elle adopté cette monnaie alors que sa situation financière est déséquilibrée ? A qui profite cette monnaie ? Quels sont les mécanismes et les stratégies à adopter pour faciliter l’utilisation de cette monnaie ? Les Centrafricains sont-ils prêts à accepter ce changement ? La cryptomonnaie va faire disparaître le francs CFA ?

C’est par contrainte que le Centrafrique a-t-elle adoptée cette monnaie ? Toutes ces interrogations tournent autour d’une seule réponse qui est la personnalité du président de la République centrafricaine, Faustin Archange Touadera.

Le Centrafrique est un pays souverain qui est libre de prendre des décisions rationnelles pour le bien-être de sa population. C’est pourquoi, après une réflexion murie et des analyses sur les risques et perspectives, les dirigeants centrafricains ont jugé mieux de choisir cette option dans le seul objectif de faciliter les différentes transactions financières liant la RCA à d’autres bailleurs qui souhaiteraient investir dans divers domaines d’activité en injectant de l’argent sans passer par les tracasseries financières dans les banques occidentales.

L’utilisation de Bitcoin comme monnaie virtuelle pose problème en Centrafrique alors que dans d’autres pays africains, les transactions financières liées à cette monnaie sont courantes et profitent à ces pays. Alors, pourquoi le cas de Centrafrique fait jaser les gens, pires encore les grandes puissances.

Les Centrafricains doivent comprendre que l’adoption de cette monnaie par l’exécutif permettra à la RCA d’avoir une autonomie financière, une indépendance d’échanger librement avec d’autres bailleurs financiers. C’est ce qui crée ces multiples agitations.

2 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires