RCA: acquittement d’Armel Igor Emtenou et les cinq autres coaccusés pour manque de preuves tangibles

0
95
Les six accusés acquittés devant la Cour criminelle de Bangui @crédit photo Cyrille Yapendé

Par Cyrille YAPENDE

Bangui 10 juin 2022—(Ndjoni Sango) : La cour d’appel de Bangui a acquitté le jeudi 9 juin en session criminelle le lieutenant Igor Armel Emtenou et cinq autres inculpés dans l’affaire les opposant avec le ministère public pour trois infractions.

Après deux semaines de procès, la cour criminelle a finalement rendu sa sentence dans l’affaire opposant le ministère public et les 6 présumés accusés pour les trois chefs d’accusation, notamment, association des malfaiteurs, atteinte à la sûreté de l’état et complot.

Le verdict de la cour intervient après le réquisitoire du 1er avocat général qui requiert  la peine de 15 ans des travaux forcés. Dans leur plaidoirie, les avocats de la défense ont, dans leur intervention individuelle, constaté le réquisitoire le ministère public en plaidant que les accusations portées par le 1er avocat général manque des preuves matérielles et intentionnelles.

Les arguments et démonstrations de la défense ont finalement convaincu la cour a acquitté leurs clients : « la cour va vider son délibéré dans l’affaire ministère public contre Emtenou et autres. La cour, au nom du peuple centrafricain, après en avoir délibéré conformément à la loi en matière criminelle contradictoirement à l’endroit des accusés  avec le concours de jurés et à la majorité des voix en derniers ressorts sur l’action publique, acquitte les accusés, Dokomandji Guy Blaise, Nzapakette Delphin, Winbene Joseph, Nambobona Jérémie,  Ngaïkosset Patrick et Emtenou Igor Armel des chefs d’accusation, le complot, atteinte à la sûreté intérieure de l’état et association des malfaiteurs  et met les dépend à la charge du trésor public », a jugé Alfred Rock Ngoumbré, président de la cour d’appel de Bangui.

La décision rendue par la cour a ému les avocats de la défense, Me Simplice Deyagamnam, l’un des avocats, « c’est la justice qui a triomphé dans tout ce qui s’est passé. On est constaté au début de ce procès que les moyens de preuves avancées par le ministère public sont quelque part vacillés. La justice a été rendue au nom du peuple et c’est le triomphe du peuple à travers la justice », a déclaré cet avocat de la défense.

Les cinq accusés qui ont été acquittés par la cour purgent plus de deux ans détention ferme après qu’ils étaient arrêtés par les forces de défense au mois d’avril 2020.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires