RCA: le préfet de Bambari décrit la situation sécuritaire la Ouaka

0
122
Le préfet de la Ouaka Victor Bissekoin @crédit photo Prince Nzapaoko

Par Prince Wilfried NZAPAOKO

Bangui 18 juillet 2022—(Ndjoni Sango): Dans un entretien avec notre rédaction, le préfet de la Ouaka Victor Bissekoin, résidant dans ville de Bambari, a brossé l’état sécuritaire de sa localité qui était entre temps sous l’emprise des forces négatives mais qui commence à retrouver sa quiétude d’antan, grâce la présence de l’autorité de l’Etat dont les forces de défense et sécurité intérieure.

La préfecture de la Ouaka située au centre de la République centrafricaine était l’une des zones les plus terrorisées par les turbulences sécuritaires causées par les attaques des groupes rebelles à répétition.

Cette localité est l’une des zones de défense et stratégique qui nécessite un renforcement en capital humain, matériel et logistique permettant aux Forces de défense et Sécurité Intérieure déployées de remplir à bien leur mission qui consiste à défendre la population civile en cas d’attaque des groupes rebelles.

C’est ainsi que le préfet de la Ouaka a déploré la situation sécuritaire de sa localité. Car pour lui, cette situation a fait que les fonctionnaires qui ont la peur au ventre de faire des descentes sur les terrains pour des missions de travail à cause de la reprise des attaques des groupes armés dans certaines localités de la préfecture.

Cette situation créée non seulement la psychose, mais également une démotivation pour les habitants de cette localité : « La zone la plus dangereuse est la sous-préfecture de Kouango précisément à Ngakobo, Goya, Sabégoudé en allant vers Mboma pour Zangba. A l’intérieur ici nous avions la zone de Gréyanda, Déguinkpa pour sortir vers Bokolobo ainsi de suite. Ces zones ont été le théâtre des groupes armés ces derniers temps mais pour le moment il y’a une accalmie précaire qui règne. », a expliqué le préfet de la Ouaka, Victor Bissekoin.

Aujourd’hui, grâce au déploiement des forces de défense et de sécurité par les autorités du pays, la situation est relativement calme dans cette préfecture de la Ouaka.

«  Sur le plan sécuritaire, nous disons merci au chef de l’Etat et au gouvernement qui ont vite envoyé des renforts ce qui a permis à l’appréciation de l’effectif qui est en train de pacifier le pays. Cette ville a été secouée par les violences armées si bien que c’était difficile entretemps mais aujourd’hui, les FACA sont à pied d’œuvre pour mettre de l’ordre dans la préfecture de la Ouaka.», a fait savoir le préfet de Bambari.

Il faut noter que la préfecture de la Ouaka était la préfecture la plus touchée par les violences armées pendant la période de la crise qu’a traversé la République centrafricaine. Mais grâce à la montée en puissance des Forces Armées Centrafricaines (FACA) appuyées par les alliés russes et rwandais, cette localité est totalement nettoyer des mains des mercenaires étrangers qui avaient pris en otage les paisibles populations de la Ouaka.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires