RCA: un comité interministériel pour lutter contre l’insalubrité à Bangui et ses périphériques

0
147
Réunion interministérielle sur la gestion de l'insalubrité à Bangui

Par Basta Balouwa

Bangui 4 août 2022 – (Ndjoni Sango): Face à de multiples plaintes des Centrafricains qui ne cessent de déplorer la montée de l’insalubrité dans la capitale centrafricaine, les autorités du pays sont en main d’œuvre pour remplir leur rôle régalien. C’est ainsi qu’une rencontre interministérielle de grande envergure a été organisée par plusieurs départements gouvernementaux dans le but de mettre en place une stratégie pour l’assainissement de la ville de Bangui.

Cette réunion interministérielle tenue la semaine passée réunissait plusieurs membres du gouvernement parmi lesquels : le ministre de l’administration du territoire, de la décentralisation et du développement local Bruno YAPANDE, le ministre de la santé publique et de la population, Pierre Somsé, le ministre de l’équipement et des travaux publics, Amza Guismala, et du ministre de la communication et des médias, porte-parole du gouvernement Serge Gislain DJORI.

Les membres du gouvernement étaient assistés pour la circonstance par le président de la délégation spéciale de la ville de Bangui Emile-Gros-Raymond NAKOMBO, du directeur général de la police nationale et celui de la gendarmerie nationale ainsi que du chef d’Etat-major adjoint des FACA.

L’objectif de cette réunion interministérielle est d’informer les parties prenantes sur le projet visant à assainir la ville de Bangui avec la création d’un comité multisectoriel en vue de lancer une grande opération de lutte contre l’insalubrité dans les 9 arrondissements de la capitale ainsi que dans les communes de Bimbo et Bégoua.

Il faut noter que l’état de l’insalubrité qui pilule la ville de Bangui et ses environs est très gravissime en dépit des efforts consentis par le gouvernement. La responsabilité de cette situation est partagée entre la mairie de Bangui qui ne fait rien pour palier à ce problème et la population qui attende tout du gouvernement pour nettoyer même leur propre maison.

Pour que la ville de Bangui soit devenue propre, il faudrait une prise de conscience de la population et un sens du patriotisme afin de tenir la capitale dans un état de salubrité en référence à la ville de Kigali qui est devenu un modèle de pour l’Afrique et du monde entier.

Bref, à l’issu de cette rencontre, les acteurs ministériels impliqués sont appelés à faire l’état des lieux de la capitale Bangui et ses environs pour établir un plan de travail qui sera soumis au conseil des ministres en vue de planifier des actions de lutte contre l’insalubrité.

Si cette opération venait à être réalisée, les autorités municipales sont appelées à prendre leur responsabilité pour remplir leur mission régalienne et non attendre toujours l’initiative du gouvernement ou du président de la République, car il y a décentralisation de pouvoir.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires