RCA: des interrogations sur une cargaison suspecte du contingent pakistanais

0
227
Armés du contingent pakistanais en vérification par les forces de l'ordre centrafricaines à Bangui (août 2022)

Par Basta BALOUWA

Bangui 24 Août 2022—(Ndjoni Sango): La frontière centrafricaine avec le Cameroun est devenue lieu de scandale sécuritaire depuis quelque temps. Un convoi suspect des casques bleus pakistanais de la Minusca a été intercepté par la gendarmerie nationale à Beloko.  

La semaine dernière, selon des sources sécuritaires, des officiers de gendarmerie ont arrêté un convoi de camions amenant des marchandises en République centrafricaine pour le contingent pakistanais de la MINUSCA basé dans la ville de Kaga Bandoro. Pendant ce temps, les documents d’accompagnement compilés par les forces armées du Pakistan indiquent des explosifs, des munitions.

Hier, des conteneurs ont été ouverts pour vérification à Bangui par les forces de l’ordre. Pendant la vérification, des munitions pour armes légères ont été trouvées dans certains conteneurs, sur lesquels les forces de l’ordre ne pouvaient poser des questions.

Cependant, d’autres conteneurs contenaient des explosifs, des explosifs et des mines à fragmentation hautement explosives pour le mortier de 81mm. C’est là où des questions raisonnables se posent. Qui et pourquoi les casques bleus ont-ils voulu faire sauter en RCA, et pourquoi importent-ils des mines s’ils n’ont pas de mortiers dans leur arsenal?

Ces officiers de se demandent si ces armes seraient destinées au ravitaillement des groupes rebelles. « On peut supposer que ces mines peuvent être transférées aux groupes armés en échange d’or et de diamants, ou qu’ils utilisent eux-mêmes secrètement des mortiers importés illégalement pour déstabiliser le pays en tirant sur des civils et des soldats des FACA », suppose un officier de la gendarmerie.

Sur ce dossier, la MINUSCA n’a pas encore apporté de réponses à ces interrogations soulevées.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires