RCA: les cotonculteurs de la Nana-Gribizi reçoivent des semences pour la reprise des activités cotonnières

0
56

Par Marly Pala

Bangui 3 septembre 2022—(Ndjoni Sango) : En vue de relancer les activités cotonnières dans la Nana-Gribizi au centre-nord de la RCA, l’Office National de Coton a distribué des produits et semences aux cotonculteurs de cette partie du pays, ceci après plusieurs moments d’inactivité due aux multiples crises sécuritaires perpétrées dans cette préfecture.

La culture du coton est l’une des principales activités champêtres pratiquées par de nombreux centrafricains. Car, elle contribue non seulement au développement socioéconomique de la République centrafricaine, mais elle répond aux besoins quotidiens de plusieurs citoyens cotonculteurs.

Mais après les multiples crises sécuritaires qui avaient secoué le pays. Les activités cotonnières ont été suspendues dans certaines localités, faute des moyens matériels du manque des produits de semence, mais aussi à cause de la présence des groupes armés dans les villes où se développent ces travaux. Et pour favoriser la reprise des activités cotonnières dans ces différentes localités, l’Office National de Coton a procédé à la distribution des matériels et des semences.

C’est ainsi que la semaine dernière, les cotonculteurs de la Nana-Gribizi ont été à l’honneur après plusieurs moments d’inactivités. A en croire certains bénéficiaires, cette reprise favorise les activités champêtres.

« La culture du coton est très indispensable dans la vie des agriculteurs. Car elle permet à ces derniers de répondre sur place, aux besoins urgents de sa famille et contribue en même temps, au développement du pays. Et près de deux décennies, ces activités cotonnières ont été ralenties dans la Nana-Gribizi à cause des crises sécuritaires. Mais si aujourd’hui, l’Office National de Coton vient distribuer des moyens pour favoriser la reprise, c’est un grand soulagement pour toute la population », a soupiré un cultivateur sous l’anonymat.

Ces produits constitués des engrais, des semences, des insecticides et des appareils de traitement du coton, visent les cotonculteurs de plusieurs localités, se trouvant dans la Nana-Gribizi afin de favoriser la reprise effective des activités cotonnières dans ladite préfecture.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires