La RCA se dirige vers la Russie pour se ravitaille en carburant

0
331
Centrafrique-Touadera-Poutine-Ndjoni-Sango
Le président centrafricain Faustin Archange Touadera et son homologue Vladimir Poutine à Sotchi

Par Erick NGABA

Bangui 5 septembre 2022—(Ndjoni Sango) : Tributaire des pays limitrophes où elle se ravitaille en produits hydrocarbures, la République centrafricaine fait face depuis 5 mois à une pénurie accrue de carburant. De sources proches de la primature, le premier centrafricain, Félix Moloua, devrait effectuer un déplacement à Moscou pour négocier directeur la fourniture en carburant russe, afin de permettre à la République centrafricaine de mettre fin au problème de pénurie des produits hydrocarbures.

Face à cette pénurie du carburant qui paralyse l’économie du pays, le gouvernement décide en prendre désormais en charge la fourniture des produits hydrocarbures. Dans ce pays d’environ 5 millions d’habitants, ce sont des marqueteurs privés qui fournissent le carburant et l’Etat centrafricain n’est dans ce business qu’un associé. Mais depuis quelques mois, le pays traverse une période difficile.

Les produits hydrocarbures sont devenus rares et la situation impacte direction sur le commerce. Le ravitaillent en carburant depuis les pays voisins de la RCA devient de plus en plus difficile. Certaines sources évoquent les conséquences de la géopolitique et stratégique auxquelles le pays fait face depuis le gouvernement renforce davantage la coopération avec la Russie.

Ainsi, le gouvernement centrafricain décide de prendre à bras le corps ce problème de pénurie du carburant en se dirigeant vers son partenaire privilégié, la Russie. Le chef du gouvernement centrafricain dans son agenda courant septembre va se rendre en Russie pour négocier directement auprès de Moscou le ravitaillement en carburant. C’est ce que laisse entendre plusieurs sources proches de la primature centrafricaine.

Il faut noter que les pays de l’Afrique centrale, producteurs du pétrole pour la plupart, importent 50% de leurs carburants depuis la Russie. Mais le conflit en Ukraine a fait que l’importation pose problème, créant ainsi la pénurie des produits hydrocarbures dans la sous-région de l’Afrique centrale.

1 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires