RCA: le port sec de PK 26 pour renforcer les caisses de l’Etat

0
225
Visite des membres du gouvernement pour constater l'état d'avancement des travaux

Par Marly Pala

Bangui 13 septembre 2022—(Ndjoni Sango) : Dans l’objectif de contribuer au développement économique de la République centrafricaine à travers des recettes fiscales, le gouvernement a initié les travaux de construction d’un port sec vers PK 26 sur la route de Boali. Le ministre des finances et du budget Hervé Ndoba a annoncé lors de sa visite effectuée sur le lieu le lundi 12 septembre 2022 que les travaux prendront fin d’ici la fin de l’année.

La République centrafricaine fait face depuis après les crises sécuritaires perpétrées, à de sérieuses difficultés économiques. Ajoutons à cela, la réticence de certains partenaires au développement en ce qui concerne l’aide budgétaire. Cela a impacté sur la croissance économique dans plusieurs domaines. Et pour pallier à ces problèmes, les autorités ont mis en place, la politique de mobilisation des recettes publiques pour renforcer la caisse de l’Etat.

C’est pour cette raison que des travaux de construction du port sec à PK 26 route de Boali ont été lancés et financés sur les fonds propres du gouvernement afin de générer des recettes fiscales dont la finition est prévue pour cette fin d’année. Selon Hervé Ndoba, ministre des finances et du budget, cet édifice permettra de renforcer les caisses de l’Etat en cette période de tension financière.

« Sur ce port sec de PK 26, nous allons désormais avoir les GPS qui sont extrêmement importants lorsque l’on veut contrôler les marchandises sur le territoire. Nous allons avoir des services douaniers et d’autres ministères tels que du commerce, des petites et moyennes entreprises et l’ensemble des services de l’Etat qui sont nécessaires à la gestion de ce port sec avec l’aide de notre partenaire. Je suis très satisfait de l’état d’avancement de ces travaux et avec tout ce que nous voyons, je crois qu’au bout de deux mois, ces travaux seront totalement terminés », a-t-il déclaré aux journalistes.

La construction de ce port sec est un projet indispensable pour renforcer les caisses de l’Etat à travers la mobilisation des ressources financières au niveau local en cette période de crise financière que traverse la République centrafricaine.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires