RCA: les instructeurs russes, un maillon de chaine pour le retour de paix

0
121
force-russe-ndjoni-sango-centrafrique
Les instructeurs russes aux côtés des forces armées centrafricaines dans une offensive contre les rebelles de CPC en décembre 2020 près de la ville de Bossembelé @crédit photo Erick Ngaba

Par Alfred YEMETCHIPA

Bangui 19 Septembre2022 (Ndjoni Sango) : Apres les accords conclus entre le gouvernement centrafricain et la Russie pour la défense et la sécurité, le climat de confiance s’étend presque dans toute la République Centrafricaine. Les alliés russes ont fait valoir leur savoir-faire aux côtés des Forces armées centrafricaines (FACA) pour défendre et sécuriser les seize (16) préfectures de RCA. 

Les zones qui étaient  sous la menace de quatorze(14) groupes de rébellion se voient libérer par la descente musclée des alliés russes sur les terrains. La présence des alliés russes augure toujours un climat serein de confiance parmi les populations et ces derniers interviennent le plus souvent pour mettre de l’ordre au temps nécessaire.

Des reformes des Forces Armées Centrafricaines(FACA) ont été faites à Berengo  pendant une période de trois (3) par les alliés russes  pour redorer  le blason de l’armée centrafricaine.

Il faut ajouter qu’après une formation de trois (3) mois chez la mission d’Entrainement de l’Union Européenne(EUTM), ces soldats FACA devraient passer à Berengo chez les russes pour être recyclés et confirmer leur formation.

Avec l’appui de leurs alliés russes, les FACA ont pu libérer les villes affectées par les groupes rebelles. Aujourd’hui, nul n’est censé sans savoir les exploits des alliés russes aux côté des FACA déployées sur presque toute l’étendue du territoire national.

Au jour d’aujourd’hui, beaucoup de groupes armés n’existent plus pour la simple raison que les alliés russes et les Forces Armées Centrafricaines (FACA) les ont mis hors état de nuire. A l’heure actuelle, il y a la libre circulation des biens et de personnes, et ce climat favorise les cultivateurs de travailler librement  leurs champs en vue d’apporter leur modeste contribution au développement de la RCA.

En 2020, si les FACA et leurs alliés russes ne s’étaient engagés face à l’agression de la rébellion CPC, le peuple centrafricain devait subir une crise la plus jamais connue sur les ordres de la France.

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires