RCA: reprise des activités judiciaires dans les cours et tribunaux suite à une grève

0
52
Logo de la justice

Par Prince Bouanga

Bangui 28 Septembre 2022-(Ndjoni Sango) : Après une semaine de grève observée pour se faire entendre, le corps judiciaire a repris le service le lundi 26 septembre, un soulagement pour plusieurs plaignants qui attendent que justice leur soit rendue.

Les audiences dans les cours et tribunaux de la République Centrafricaine peuvent reprendre sans perturbations. En effet, les avocats, les huissiers et les notaires sont entrés en grève le 19 Septembre dernier pour dénoncer selon eux les acharnements et les menaces dont ils seraient les victimes.

Le corps judiciaire estime en effet que ce sont les actes de nature à faire obstacle à la bonne marche de la justice et les menaces proférées par certains individus à l’endroit les magistrats de la cour constitutionnelle qui ont poussé les hommes de droit à entrer en grève. Mais leur décision de reprendre le travail est motivée par le souci de rendre justice aux centrafricains.

Pour Michelle Séphora Dibert avocate au barreau de Centrafrique,  «  Il est inévitable que nous reprenions le travail, du 19 au 23 Septembre, nous sommes entrés en grève pour protester contre les acharnements et les menaces dont nous sommes victimes, nous espérons que nous avons été entendus et que la justice ne fera désormais pas face à  des obstacles pour fonctionner correctement. Nous reprenons le travail dans l’intérêt du pays, il faut que la justice fonctionne pour la bonne marche du pays. » 

Les instances judiciaires du pays ont fonctionné au ralenti pendant une semaine, des audiences et procès ont dû être annulés à cause de cette grève. Avec la reprise des activités judiciaires, plusieurs plaignants qui ont des dossiers pendants au niveau des tribunaux se disent soulagés espèrent un traitement rapide de leurs problèmes.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires