RCA: le MADR entend promouvoir l’entreprenariat agricole à travers la chambre d’Agriculture

0
94
Le ministre de l'agriculture Eric Rékossé en conférence de presse @crédit photo Prince Nzapaoko

Par Prince Wilfried NZAPAOKO

Bangui 1er octobre 2022—(Ndjoni Sango): Le Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural a annoncé le vendredi 30 septembre 2022, la mise en place de la feuille de route permettant à cette institution de booster l’entreprenariat agricole et aussi de combler un vide juridique chez les sociétés coopératives. Cette assise qui a réuni plusieurs cadres et personnalités a eu lieu dans la salle de conférence dudit ministère et présidée par le Ministre de tutelle Mathieu Eric Rokossé-Kamot.

Le secteur de l’entreprenariat agricole reste un domaine encore fragile et qui mérite d’être booster davantage. Après les nombreux constats faits dans les milieux ruraux, les autorités compétentes sur rapport du ministre de tutelle ont jugé mieux créer une Chambre d’Agriculture et du Tourisme et un Registre des Sociétés Coopératives par l’acte uniforme de l’OHADA, permettant aux exploitants forestiers et agricoles d’avoir une personnalité juridique.

C’est dans ce contexte que le département de l’Agriculture et du Développement Rural, a dressé une feuille de route pour encadrer les structures agricoles sur divers accompagnements notamment: Combler le vide juridique, création des sources de revenus à travers des diverses prestations telles que les foires agricoles ; outiller ces sociétés coopératives, mais aussi de les aider à dresser un plan d’affaire afin de bénéficier des financements auprès des bailleurs financiers.

La mise en place de ces deux institutions permet de booster davantage les secteurs agricole à travers le renforcement des capacités de ses filières avicoles afin d’augmenter la production nationale.

« Le programme du gouvernement dans son 3ème pilier relatif au développement des infrastructures et des secteurs productifs en ce qui concerne le domaine agricole ambitionne d’accroître la production nationale à travers les secteurs privés agricoles dynamiques et créateurs d’emplois au profit de la jeunesse et des femmes. Pour ce faire, l’une des mesures est la création des entreprises agricoles collectives sous la forme des sociétés coopératives conforme aux dispositions de l’acte uniforme des droits des sociétés coopératives », a déclaré Eric Rokossé-Kamot, ministre de l’Agriculture et du Développement Rural.

La loi numéro 2206 du 20 mai 2022, portant création de la Chambre d’Agriculture et du Tourisme ainsi que le décret numéro 22369 du septembre de l’année en cours portant création du Registre des Sociétés Coopératives en République Centrafricaine, sont les deux textes qui marquent une étape importante dans le processus de la transformation de l’agriculture nationale.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires