RCA: la mauvaise gestion des fonds alloués pour les sorties sportives à l’extérieur

0
55
Les fauves centrafricains de football en entrainement

Par Marly Pala

Bangui 5 octobre 2022—(Ndjoni Sango) : Plusieurs difficultés rencontrées lors des différentes sorties sportives de la République centrafricaine, proviennent de la mauvaise gestion soit des acteurs, des gestionnaires ou encore des personnes qui sont sur la délégation. Ce qui freine le développement des sports en général en République centrafricaine.

Le sport en général, contribue positivement au développement d’un pays. Car, pendant chaque compétition internationale que ce soit pour le sport individuel ou collectif, clubs ou sélection nationale. Car, les efforts que fournissent les athlètes lors de ces rencontres font la fierté du pays, puisque c’est le drapeau du pays qui flotte et non l’adresse d’une famille quelconque.

Mais en République centrafricaine, le domaine du sport est oublié par la plupart des autorités. Pour preuve, chaque sortie des clubs ou de la sélection nationale est contrainte à des tracasseries tantôt du côté du gouvernement suite au retard dans le décaissement des fonds ou bien la mauvaise gestion des fonds lors des dépenses. Ce que déplorent les citoyens très mécontents.

« Ce que nous voyons dans notre pays nous laisse à réfléchir et à dire que nous n’aimons vraiment pas notre pays. Car, on peut parcourir le monde tout en découvrant des merveilles ailleurs, mais arriver en RCA, c’est le contraire. Les sportifs se donnent pour représenter le pays, mais au finish, c’est le découragement ou le retard dans le décaissement. Ce qui impacte trop souvent sur les préparatifs et la concentration des athlètes. Le grand problème se pose lors de la gestion des fonds, car la plupart des athlètes déplorent les mauvaises conditions dans lesquelles, les gestionnaires gèrent les athlètes. Donc il faut les autorités centrafricaines en général et sportives en particulier puissent veiller sur cet aspect pour l’épanouissement de notre sport », a déploré Gatien Yébissa.

Ce constat vient suite à plusieurs cas de difficultés, enregistrés lors des préparatifs ou de la sortie des différentes disciplines sportives, dues au retard dans le décaissement des fonds ou encore dans la mauvaise gestion du budget alloué pour les préparatifs.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires