RCA: quand le lavage et le chargement de véhicules génèrent des revenus aux enfants de la rue

0
51
Des enfants de la rue au centre-ville de Bangui @crédit photo Prince Nzapaoko

Par Marly Pala

Bangui 6 octobre 2022—(Ndjoni Sango) : Sortir tôt le matin pour nettoyer et charger les véhicules de transports en commun, ou encore balayer et installer les marchandises dans les marchés sont des principales activités que mènent au quotidien, les enfants de rue, se trouvant dans les secteurs de la ville de Bangui. Un parcours que ces derniers apprécient en sont fiers.

Les rues et certains endroits de la République centrafricaine sont envahis par des enfants démunis ou orphelins qui vivent de calvaire dans leurs milieux respectifs.

Les raisons qui leur ont poussé à sortir sur les rues se diffèrent parfois. Pour certains, c’est suite à des maltraitances qui leur sont infligées par les tuteurs, pour d’autres, les conditions ne sont pas réunies et favorables.

Vianney Ngayakon alias Lutteur témoigne son vécu : « J’ai 16 ans aujourd’hui et je suis sortie dans la rue à l’âge de 9 ans après la mort de ma mère quelques années après mon père. J’ai été récupéré par mon cousin maternel afin de poursuivre mes études. Mais arrivé chez lui, quelques mois plus tard, le traitement qui m’est réservé, m’a poussé à la sortie. C’est pourquoi je me suis retrouvé dans la rue. Il est bien vrai que lorsqu’on est enfant de la rue, tout le monde pense qu’on est des bandits ou des voleurs. Mais tel n’est pas le cas pour notre petit groupe. Nous nous sommes organisés et avons décidé de chercher du travail auprès des personnes de bonne foi, en vendant des articles pour tirer des bénéfices, d’autres nettoient et chargent des véhicules ou balaient le marché pour avoir un peu d’argent. Ce qui nous permet d’avoir un peu d’argent pour subvenir à nos besoins », a-t-il témoigné.

Dans les rues de la capitale et ses périphéries, on compte plusieurs enfants de rues. Mais parmi eux, il y a certains malintentionnés qui se lancent dans des mauvaises pratiques comme la drogue et le chanvre. Alors que d’autres, soucieux de leur avenir, exercent de petites activités pour répondre à leurs besoins quotidiens.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires