RCA: la population de Niem-Yelewa favorable au referendum constitutionnel

0
71
la population de Niem-Yelewa @crédit photo Basta Baouwa

Par Basta BAOUWA

Bangui 3 novembre 2022—( Ndjoni Sango) : Les habitants de la commune d’élevage de Niem-Yelewa demandent au président de la République professeur Faustin Archange Touadéra de convoquer sans délai le referendum constitutionnel pour doter le peuple centrafricain d’une meilleure constitution qui cadre avec les réalités socio-économique et politique de la RCA. Position exprimée par le sultan maire de Niem-Yelewa Lamido Bachirou Bi Amadou devant une forte délégation interministérielle et parlementaire dans son discours d’ouverture des festivités de la  journée culturelle des éleveurs centrafricains pour la consolidation de la paix, de la réconciliation et de transhumance apaisée.

La République centrafricaine a été longtemps secouée par des crises à répétition qui ont eu un impact négatif sur le secteur de l’élevage. Plusieurs éleveurs ont perdu la vie et d’autres ont été victime de la prédation et du contrôle des groupes armés qui les utilisent comme un moyen de financement de leurs activités et qui enrôlent leurs fils comme combattants.

Aujourd’hui, grâce aux efforts inlassables du président Faustin Archange Touadéra avec l’appui des partenaires fiables de la RCA à l’exemple de la fédération de Russie, la paix et la sécurité sont revenues sur toute l’étendue du territoire national.  C’est dans cette optique que la population de la commune Niem-Yelewa souhaite que le président de la République garant de cette paix retrouvée, puisse durer aussi longtemps possible.

« Nous disons un grand merci au président Touadéra pour ses efforts multiformes qui nous ont permis de retrouver la paix et la sécurité. Nous demandons que Dieu veille sur son fauteuil présidentiel et qu’il dure sur le pouvoir plusieurs décennies pour permettre à notre pays de se développer. Car seul le président Touadéra a la capacité nécessaire pour restaurer la paix et développer le secteur de l’élevage », a déclaré Lamido Bachirou Bi Amadou, sultan maire de Niem-Yelewa.

Il a par ailleurs commissionné les membres du gouvernement à informer le président de la République, Faustin Archange Touadéra, que la population de la commune de Niem-Yelewa à travers les éleveurs, les commerçants à bétail, les chefs traditionnels peulh, les chefs coutumiers et les autorités autochtones, ont déjà voté Oui pour le referendum constitutionnel.

Il a également exhorté le président Touadéra de ne pas céder aux agissements des hommes politiques véreux qui ne militent que pour leurs propos intérêts. Mais il doit écouter la voix de son peuple qui veut une nouvelle constitution sans délai.

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires