RCA: la PAPLDH sensibilise les acteurs politiques sur la lutte contre les discours de haine

0
50
sensibilisation des acteurs politiques sur les discours de haine en RCA crédit photo Marly Pala

Par Marly Pala

Bangui 15 novembre 2022—(Ndjoni Sango): En vue de lutter contre les propos haineux qui minent le milieu politique ces derniers temps en République centrafricaine, la Plateforme des Acteurs Politiques pour la Lutte contre les discours de Haine (PAPLDH), sensibilise les représentants et membres des partis et associations politiques sur la lutte contre ce fléau. La rencontre a eu lieu, le mardi 15 novembre dans la salle de conférence du centre Jean XXlll à Bangui.

Le milieu politique centrafricain connaît ces derniers temps une montée excessive de taux propagation des discours de haine et de désinformation. Cela se propage via les réseaux sociaux et plusieurs autres canaux de communication. Malgré des mécanismes mis en place par des associations et plateformes de lutte contre ce fléau, les propos haineux gagnent toujours du terrain et semblent être loin de terminer.

C’est pour cette raison que la Plateforme des Acteurs Politiques pour la Lutte contre les discours de Haine, regroupant plus d’une vingtaine de partis et associations politiques s’est lancée dans cette dynamique afin de sensibiliser ledit milieu sur la lutte contre les messages de haine.

A en croire Elsie Kokassa, coordonnatrice de PAPLDH, les acteurs politiques sont un vecteur de communication, d’où l’importance de les réunir : « Les acteurs politiques sommes un vecteur de communication et sont les principaux acteurs de tout ce qui se passe dans la société, car les gens s’identifient à ce qu’ils disent. A cet effet, lorsqu’on est un parti politique, on doit être modéré dans le langage et la communication. Et cette plateforme est constituée de plus de 20 partis politiques officiellement reconnus, afin qu’ensemble, nous puissions parler en une seule voix de la question principale qui est celle de lutte contre les discours de haine, surtout dans le milieu politique. Et nous attendons qu’après cette rencontre, tous les acteurs présents puissent à leur tour, relayer les questions importantes relatives à la lutte contre les messages de haine dans leurs organisations respectives », a-t-elle signifié.

Cette rencontre des acteurs politiques visant à sensibiliser sur la lutte contre les messages haineux, intervient au moment où la République centrafricaine fait face à une montée excessive du taux de propagation de désinformation et que le milieu politique en est le principal vecteur.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires