RCA: la population estimée à 6 millions

0
31
Centrafrique-Bangui-Ndjoni-Sango
Une vue partielle de la ville de Bangui

Par Prince Bouanga

Bangui 17 Novembre 2022-(Ndjoni Sango) : Tandis que l’UNFPA en partenariat avec le ministère de la santé et de la population organisaient un café-presse pour échanger avec les professionnels des médias sur les enjeux du cap des 8 milliards d’habitants que franchissait la population mondiale le 15 de ce mois, il en est sorti que la République Centrafricaine elle compte 6 millions d’habitants sur les 8 milliards que compte la planète. Quid de ces 6 millions de centrafricains, est-ce un atout ou un handicap pour le développement du pays ?

Selon une estimation du ministère du plan et de la coopération internationale à travers l’ICASES, les centrafricains sont à ce jour plus de 6 millions, ce qui traduit une nette augmentation en près de 20 ans par rapport au dernier recensement effectué en 2003. Malgré les situations de crises et les maladies chroniques qui ont affecté plus de la moitié des centrafricains, on constate une nette augmentation du taux de natalité dans le pays.

Les jeunes constituent les plus des 2/3 de cette population et les femmes sont majoritaires. Tous à savoir le gouvernement et l’UNFPA se sont accordés pour dire que cette population est un atout pour le développement mais à condition que des investissements conséquents soit faits dans le capital humain du pays. Ces investissements doivent se faire dans les secteurs sociaux de base comme la santé et l’éducation.

L’accès à un système éducatif compétitif et des services de santé de qualités permettront aux jeunes et femmes qui constituent la majorité des centrafricains de se former sur les problématiques de la santé sexuelle et d’avoir accès à des soins de qualité qui permettront de réduire au maximum le taux de mortalité et les maladies telles que le VIH qui sont un frein à leur épanouissement.

Des pays comme la Chine et l’Inde ont su tirer profit de leur capital humain pour se développer et cela par des investissements importants en faveur des jeunes et des femmes. Les énormes potentialités des jeunes et femmes centrafricains doivent aussi être valorisés pour leur permettre de créer de la richesse sur le plan national.

Enfin, il importe que les situations de crise récurrentes dans le pays cessent pour que le pays retrouve la stabilité car sans la stabilité, des investissements dans capital humain du pays ne profiteront pas à la population, ce qui ouvrirait la voie à une pauvreté accrue.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires