RCA: les FACA aujourd’hui doivent être une armée de métier

0
94
le président Touadera lors de remise de véhicules de combat aux FACA

Par Prince Bouanga

Bangui 14 décembre 2022-(Ndjoni Sango) : Depuis son accession à la magistrature suprême de l’Etat et en sa qualité de Chef suprême des armées, le Professeur Faustin Archange Touadera accomplit un travail remarquable pour redorer le blason de l’armée nationale. Avec l’appui de quelques partenaires bilatéraux et surtout d’instructeurs russes, les FACA ont pu bénéficier de nombreuses formations et d’équipements modernes qui ont rehaussé le niveau de leur professionnalisme redonnant ainsi confiance aux populations.

Le professionnalisme et le niveau d’aguerrissement des forces armées centrafricaines ne sont plus à démontrer aujourd’hui. S’il y’a un temps où le moindre coup de feu faisait fuir l’armée comme les champions de fuir la guerre quand la guerre arrive, tel n’est pas le cas aujourd’hui. Et même si elles restent toujours en phase de restructuration, nos FDS font leurs preuves sur les différents théâtres d’opération où elles opèrent.

Pour le Chef de l’Etat, Chef suprême des armées, l’armée nationale qui est une institution nationale doit être une armée de métier au service des centrafricains. Elle ne doit plus être une clique d’individus à la solde d’un régime. A cet effet, des instructions fermes ont été  données à Claude Rameaux Biro, le ministre de la défense nationale de traduire en fait la loi de programmation militaire nationale qui permettra à notre armée d’être l’une des meilleures de la sous-région.

A l’issu du dernier dialogue républicain qui s’est déroulé à Bangui, de nombreuses recommandations des centrafricains étaient orientées vers l’armée. Si beaucoup de compatriotes souhaitent voir leur armée plus professionnelle et plus aguerrie, ils  veulent aussi que la question de discipline au sein des armées soit une réalité et que les jeunes qui veulent intégrer les FDS le fassent non pas nécessité mais plutôt par vocation.

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires