RCA: le cercle des femmes républicaines dit non aux actes de terrorisme

0
14
Cercle des femmes républicaines

Par Basta Balouwa

Bangui, 21 décembre 2022- (Ndjoni Sango) : Les femmes centrafricaines réunis dans l’association politique dénommée « Cercle des femmes républicaines » ont manifesté le 20 décembre 2022 devant le siège de la mission onusienne Minusca pour remettre un mémorandum à la représentante des Nations-Unies en Centrafrique madame Valentine RUGWABIZA.

Plus de 8000 femmes centrafricaines ont marché pour demander à la Minusca de prendre sa responsabilité vis-à-vis des attaques terroristes suite à la recrudescence des actes de terreur des ennemis de la paix sur les paisibles populations centrafricaines à Bossangoa, Bakouma, Ndélé, Niem Yelewa, Bambari et récemment à Bangui.

Cette marche a pour objectif de remettre un mémorandum à la Minusca pour dire non à l’importation du terrorisme en République Centrafricaine.

Dans ce mémorandum signé par la présidente fondatrice de cette association madame Régina Konzi Mongot, les femmes du cercle des femmes républicaines constatent avec indignation que les agressions à répétition sont orientées contre la population civile centrafricaine par les aéronefs nocturnes inconnus sur le territoire national donc les premières victimes sont des femmes et des enfants.

C’est pourquoi, le Cercle des Femmes Républicaines, dans ce mémorandum, demande avec force à la  Minusca de faire usage intégral de son mandat pour la RCA à savoir : « -Protéger la population civile centrafricaine sans défense contre toute agression d’où qu’elle vienne ; – Mettre hors d’état de nuire toutes les forces négatives qui tenteraient de remettre en cause tous les acquis obtenus pour la paix durable en République centrafricaine ; – D’ouvrir une enquête sur les origines des aéronefs nocturnes qui causent des désolations et endeuillent de nombreuses familles centrafricaines dont les premières victimes sont des femmes et des enfants. ».

Cette manifestation des femmes centrafricaines fait suite aux multiples agressions sur la population civile de Bossangoa dans la nuit du 27 au 28 novembre 2022 et de Bambari le 15 décembre 2022 par des aéronefs inconnus.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires