RCA: spéculations autour du prix du carburant

0
33
Des automobilistes et motocyclistes devant une station Total à Bangui

Par prince Bouanga

Bangui 21 Décembre 2022-(Ndjoni Sango) : Même si les bouleversements que connait le monde depuis deux ans ont provoqué  des difficultés d’approvisionnement du pays en carburant, les prix eux sont restés inchangés à la pompe. Alors qu’on pouvait se procurer à 1000 FCFA  le litre de l’essence et du gasoil il y’a de cela trois jours sur le marché noir, des spéculations des vendeurs  aujourd’hui autour du prix du carburant ont haussé le prix de cette denrée vitale à 1500 FCFA, paralysant ainsi de nombreux usagers qui ne peuvent vaquer à leurs occupations.

Avec la pandémie du coronavirus et la guerre en Ukraine, ce sont presque tous les pays du monde qui éprouvent des difficultés à s’approvisionner en carburant. En RCA, le gouvernement s’est battu pour maintenir les prix inchangés à la pompe et même si les stations-services du pays peinent à satisfaire les besoins des usagers, ceux-ci ne comprennent pas les raisons qui ont motivé les vendeurs qui en trois jours ont  fait passer le prix de 1000 à 1500 le litre.

Mécontents, de nombreux conducteurs de mototaxis, taxis, bus et quelques automobilistes ont manifesté leurs indignations et décrié ces spéculations de trop sur certaines ondes nationales.

« Nous ne comprenons pas ce qui se passe dans ce pays, il y’a de cela trois jours, on pouvait avoir un litre d’essence à 1000FCFA, mais subitement le lundi, le prix du litre est passé à 1250 FCFA et aujourd’hui, c’est à 1500FCFA qu’on peut se procurer le litre de l’essence. Nous demandons au gouvernement de faire quelque chose pour nous pour que les prix soient revus à la baisse »  a fait savoir Bruce un conducteur de mototaxi.

Le carburant est une énergie vitale pour l’économie d’un pays, il sied donc pour les autorités de se pencher le plus tôt possible pour apporter une réponse à ce problème pour éviter au pays d’être paralysé faute de carburant. Aux vendeurs aussi de faire preuve de compréhension en rabaissant les prix car la conjoncture sociale des centrafricains est assez critique surtout durant ces périodes de fêtes.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires