RCA: les récentes attaques à l’intérieur du pays expliquent-elles les manœuvres de la France ?

0
140
Un combattant rebelle dans une localité de Centrafrique

Par Socrates Fibanga

Bangui 23 janvier 2023- (Ndjoni Sango) : Alors que leurs capacités de nuisance ont été significativement réduites par les contre-offensives des Faca et de leurs alliés russes et rwandais, ces derniers temps, les groupes armés semblent renaitre de leurs cendres à cause de soutiens et appuis que leur apporte la France.

La France continue de s’obstiner à vouloir la déstabilisation des institutions de la république centrafricaine. Après la tentative de coup de force de la CPC déjouée grâce à la vigilance des forces de défense et de sécurité, les capacités de nuisance des bandits de la CPC avaient été considérablement réduites, donnant un peu de répit à la population au grand dam de la France qui soutenait cette tentative de force.

Les centrafricains croyaient renouer avec la quiétude que ces derniers temps, les groupes changent de mode opératoire en utilisant des drones, des matériels sophistiqués que leur a livré la France.

En plus de cela, la France a déployé une équipe de mercenaires qui entrainent les rebelles aux maniements des armes qu’elle leur fournit. Des témoins affirment même avoir vu des individus blancs parlant français avec les rebelles dans certaines régions du pays.

Selon un spécialiste des questions sécuritaires : « C’est la France qui fournit des renseignements sur les positions des forces loyalistes aux rebelles, son soi-disant retrait de la RCA n’est qu’un prétexte pour se dédouaner d’éventuelles crises qu’elle souhaite que le pays connaisse »

Par ailleurs, il estime que la sécurité de l’espace aérien du pays doit être renforcé et que les contrôles des frontières soient accentués car c’est par ses voies que la France soutient et ravitaille les rebelles.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires