Centrafrique : 4 civils tués par les casques bleus de la Minusca à Bouar

0
10737

casques-bleus-a-bangui
Les casques bleus de la Minusca à Bangui/@Eric Ngba

Par Eric NGABA

Bangui 11/02/17 (www.ndjonisango.net): Au moins 4 civils ont été abattus hier mardi, 10 février 2017, par les casques bleus de la Minusca à Bouar, a-t-on appris des autorités locales. Il s’agit des soldats bangladais de la Mission onusienne en Centrafrique qui ont ouvert le feu sur une foule se convergeant vers la base de la Minusca. De sources locales, une fausse alerte d’une attaque du groupe rebelle 3R de Sidiki a fait fouir la population vers la brousse et vers le camp des casques bleus de la Minusca pour se mettre à l’abri de la menace d’hommes armés.

La ville de Bouar était sous tension durant la nuit du jeudi à vendredi, ont rapporté des sources concordantes. La psychose générale a gagné la ville à la suite des rumeurs faisant état d’une éventuelle attaque des éléments du chef rebelle camerounais Sidiki dans la ville. Selon Benjamin KaÏgama, député de la ville de Bouar qui a réagi sur les ondes de radio Ndekeluka,  4 civiles ont reçu les balles des casques bleus de la Minusca au moment où les gens par peur couraient vers leur base.

Le député se dit choquer par les actes criminels des casques bleus de la Minusca. Pendant que certains habitants de Bouar se dirigeaient vers la brousse, et d’autres vers la base de la Minusca, les casques bleus bangladais ont tiré sur la foule tuant 4 personnes parmi une foule déboussolée.

Déplorant l’assassinat de ces civils, le député de Bouar demande des explications aux responsables de la MInusca.

Intervenant sur la radio ndeluka, le Porte-parole de la Minusca, Vladimir Moteiro a qualifié la convergence de la foule vers la base de la Minusca d’incursion visant à se procurer des munitions sous la garde des casques. C’est ce qui aurait poussé les casques bleus à ouvrir le feu sur la foule.

Pour l’heure, la ville de Bouar est calme en dépit de l’inquiètude qui gagne la ville. Notons que la ville de Bouar organise aujourd’hui la 7ème foire agricole. Mais le gouvernement n’a pas encore réagit sur cette affaire.

eric-ngaba-docxL’identité de l’auteur de l’article

« Eric NGABA, journaliste de formation à l’université de Bangui/Centrafrique. Licencié en journalisme et rédacteur dans plusieurs organes de presse, il est le Directeur de Rédaction de ce site d’information: https://ndjonisango.com  » .

avatar
  S’abonner  
Notifier de