Centrafrique: Didacien Kossimatchi annonce l’organisation s’une marche demandant la démission de Karim Meckassoua

0
10687
Karim-Meckassoua-ex président de l'Assemblée national
karime-meckassoua-president-de-lassemblee-nationaleeri-ngaba
Abdou Karim Meckassoua, Président du parlement-RCA

Par Philipe Ouazano

Bangui 24 juillet 2017 (www.ndjonisango.net): Lors d’un point de presse ce vendredi 21 juillet dernier, le porte-parole du comité de soutien à Touadera Mr Didacien Kossimatchi a levé la voile sur un probable coup d’État qui se mijoterait par le Président de l’Assemblée Nationale (PAN) Abdou Karim Mékassoua et son clan. Des mercenaires Tchadiens à la solde du PAN entre les mains de la gendarmerie et d’autres identifiés dans les motels de la place, des prises de contact par certains parlementaires proches de Mékassoua aux éléments du M23 et les rescapés de Jean Pièrre Bémba dans la région de l’équateur au Congo selon Didacien Kossimatchi.

Plusieurs langues se délient ces derniers temps contre le PAN après la récente déclartion du comité de soutient à Touadéra faisant état d’un coup d’État en gestation dans l’optique de renverser le régime actuel issu démocratiquement des urnes suite aux élections de 2016.

Dans sa déclaration face à la presse, Mr didacien Kossimatchi a affirmé que Mr Thiéry Vakat proche de Meckassoua, se trouverait en ce moment dans la région de l’équateur vers le Congo en vue de recruter les éléments du M23 et ceux de l’ex chef rebelle Jean Pièrre Bémba pour les amener contre le régime en place.

« Nous sommes en train d’organiser une grande mobilisation avec les responsables des associations, des syndicats, des confessions réligieuses, les boubanguérés et wali gara des huits arrondissements de Bangui y compris Bégoa et Bimbo. Cette mobilisation organisée à l’unanimitéé vise à demander la démission pure et simple du bureau de l’Assemblée Nationale présidé par Abdou Karim Mékassoua pour haute trahison contre la population centrafricaine, du fait d’un coup d’État qu’il mijote contre le président Touadéra que le peuple a élu. Nous avons convenu de faire cette marche générale d’ici le 4 août prochain car le peuple a longtemps souffert et qu’il n’est pas normal de continuer à sombrer leur situation dans le chaos ». A déclaré Diacien Kossimatchi, président du comité de soutien à Touadera, avant d’ajouter que: « C’est une mobilisation de grande envergure que nous sommes en train de préparer avec le concours de plusieurs organisations de la société civile qui n’acceptent pas cr plan macabre de déstabilisation du pays en gestation sur bénédiction de Mékassoua. Nous y tiendrons jusqu’à ce que le bureau de l’Assemblée Nationale soit démis ».

Il n’est pas passé par quatre chemins pour signaler que le dossier des mercenaires tchadiens appréhendés, et qui ont confirmé être payés par le PAN sont entre les mains de la justice centrafricaine qui va s’atteler, et que seule la justice va se prononcer. Selon le comité de soutient, la grande marche qui va mobiliser quasi toute la population de Bangui, va prendre fin dans les locaux de l’Assemblée Nationale avec comme mot d’ordre, Abdou Karim Mékassoua doit partir.

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments