Centrafrique : des programmes d’échange et de formation en faveur des jeunes aux Etats-Unis

0
1654
lequipe-des-jeunes-centrafricains-participants-au-programme-yali
Une équipe de jeunes centrafricains participants au programme YALI

Ndjoni Sango avec d’autre média


 
Des programmes d’échanges et formations ont été initiés par l’ambassade américaine en Centrafrique en faveur des jeunes diplômés centrafricains.
Chaque année, 400 jeunes centrafricains sont sélectionnés pour se rendent aux États-Unis et suivent des formations de courte durée à travers des programmes de formation initiés par l’ambassade des États-Unis en Centrafrique.
Quatre grands programmes sont proposés. Le premier et plus célèbre est « Mandela Washington Fellowship » qui est ouvert aux jeunes de 25 à 35 ans pour des formations en entreprenariat et leadership (communément appelé YALI) ; il y a « the international Visitor Leadership Programme (IVLP) », instauré depuis 1940 qui cible les professionnels afin de leurs aidées à avoir des expériences supplémentaires dans leur domaine d’activité lors de leurs séjours aux États-Unis ; il y a « panafricanism leadership program » qui permet aux jeunes lycéens de se rendre aux États-Unis afin d’acquérir de connaissance en matière de leadership, les inciter à s’intégrer dans les activités communautaires et le dernier programme vise les universitaires, Leurs données l’opportunité d’être formé dans une université américaine pour une année.
« Ces programmes connaissent un franc succès en offrant un meilleur accès à des formations professionnelles de qualité, ce qui est indispensable pour ce pays pauvre et en crise », explique Tanya Brothen, Conseillère affaires publiques et culturelles à l’ambassade des États-Unis en Centrafrique au micro de Voa Afrique.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires