RCA: mise au point du Chef d’état-major relative à un détournement de 72 millions FCFA

0
556
Centrafrique-Zéphirin-Mamadou-Ndjoni-Sango
Zéphirin Mamadou, Chef d'état-major des FCA

Droit de réponse :

Le Chef de Cabinet du Chef d’Etat-major et le Chef de Corps de l’Armée de l’Air ayant appris les fausses informations circulant sur les réseaux sociaux, sortent de leurs réserves pour éclairer l’opinion tant  nationale qu’internationale.

Par la présente, je proteste énergiquement et exprime mon mécontentement contre l’article publié le 17 Avril 2020 sur le site Internet CENTRALAFRICANREPUBLICNEWS.WORDPRESS.COM dans lequel il a malhonnêtement cherché, par tous les artifices imaginaires et fallacieux, à salir mon image, ternir ma réputation et porter atteinte à mon honneur, ma moralité et mon intégrité. Les propos diffamatoires et mensongers écrits par ce journal à mon égard sont d’une grande méchanceté et démontrent sa mauvaise foi.

Tout d’abord, j’ai déjà condamné et aujourd’hui je condamne encore avec la plus grande fermeté les actes de détournements. Je veux de tout mon cœur, que la justice soit rendue. Dans un régime républicain, la justice est ce que le monarque est dans son royaume. Par conviction idéologique et par foi républicaine, je suis contre tout acte attentatoire aux droits de l’homme et aux libertés publiques qui peuvent mettre en péril la démocratie et la paix dans la cité. Au nom des valeurs humanistes et républicaines qui m’animent, je veux que la lumière soit faite dans le dossier de Monsieur Jan Martin ALEVI, afin qu’il puisse cesser de salir de paisibles citoyens par le fait qu’ils ont choisi de servir la République Centrafricaine et mettre leurs compétences au service de notre pays.

Mais il est important de savoir que ce Monsieur Jan Martin ALEVI, connu par le passé sous le nom de ATEFF YAN est un aventurier à la recherche des pierres précieuses. L’objectif visé par ce Monsieur est la nationalité centrafricaine lui permettant de s’adonner à des activités minières. Aussi, à travers des enquêtes menées sur ce Monsieur, c’est l’exonération lui permettant de mener des activités commerciales et d’exploiter les richesses minières de notre pays.

Heureusement, les autorités centrafricaines sont vigilantes et ne tombent pas dans l’erreur en octroyant une quelconque exonération, moins encore un permis d’exploitation ardemment par ce monsieur. De moralité douteuse, les activités menées par Jan Martin ALEVI dit ATEFF YAN, n’ont pas atteint les objectifs escomptés par les autorités.

Durant cette période si difficile où tout Centrafricain consciencieux devait concentrer ses efforts vers une sortie de crise, une certaine presse, agissant pour le compte d’obscurs intérêts, s’est évertuée à accuser un officier de haut rang de l’Armée Centrafricaine d’être à l’origine d’une quelconque arnaque.

En effet, dans un article paru sur un site inconnu et peu crédible, des individus sans scrupules et malintentionnés insinuent que je serais impliqué dans l’arnaque du Président de la République. C’est un mensonge éhonté qui n’a aucun fondement. Nous apportons par cette tribune un démenti formel et catégorique. Nous n’avons jamais été en contact avec les 72 000 000 de Francs CFA, dont parle cet article.

Le fait de d’accuser le Général, d’homme d’affaire véreux, relève de la mauvaise foi et de pures imaginations. Ce type d’allégations mensongères fait simplement le jeu de ceux qui privilégient la fuite en avant à l’allégement des souffrances des populations. Ce n’est ni responsable ni propre à apaiser un climat social déjà tendu. Il est irrespectueux et mensonger de parler des fonds remis par le Président de la République, Chef de l’Etat. Sachant pertinemment, que le Bataillon de l’Armée de l’Air dispose de fonds pour les réparations techniques sur budget national.

C’est ridicule de vouloir parler des Autorités sans aucune preuve concrète, nous vous demandons de vous ressaisir et prendre la bonne direction en tant que père de famille. En voulant  détruire et salir l’image des autres comme vous l’avez fait dans votre texte malhonnête, vous ne faites que montrer au public votre véritable personnalité pernicieuse.

Les propos diffamatoires et mensongers écrits par ce journal à l’égard des hautes personnalités sont d’une grande méchanceté et démontrent leur mauvaise foi. Les acteurs ou les co-auteurs identifiés seront traduits en justice,  afin qu’ils répondent de leurs actes.

Nous voudrions dénoncer cette information diffamatoire, apporter ici un démenti formel et catégorique. C’est une absurdité totale, une allégation mensongère et une tentative visant à discréditer et ternir l’image de nos chefs qui se battent corps et âme pour restaurer les FACA naguère insulter et reléguer à la seconde place.

Aujourd’hui, le peuple centrafricain observe avec satisfaction, le résultat des efforts de nos chefs à travers les actions menées, visant à déployer les militaires sur toute l’étendue du territoire afin d’aider la force de la communauté internationale à poursuivre  la restauration de l’autorité de l’Etat de droit.

Nous sommes très fiers de tous les hommes et les femmes, pleins d’espoir qui participent avec nous à la réussite des actions pour le bien de la République Centrafricaine.

Pour conclure, le temps est venu de faire les choses autrement et mieux. C’est pourquoi, nous voulons remettre en état de marche les outils de défense. Nous n’avons jamais attaqué personne. La République Centrafricaine reste et demeure un pays démocratique, doté d’un système judiciaire qui peut mener les plus grandes enquêtes et réaliser les plus grands procès.

Par conséquent, il ne revient à aucun citoyen, à aucun individu de se mettre à la place des institutions républicaines, et ainsi d’assassiner symboliquement ou physiquement ceux qui n’ont jamais cessé, contre vents et marées, de se comporter de façon exemplaire.

La justice est là pour sanctionner les coupables, il faut laisser à la justice de faire son travail.

Zéphirin MAMADOU, Chef d’état-major des Forces Armées Centrafricaines

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments